RMC Sport

Mercato - Premier League : ces ex de Ligue 1 que l’OM pourrait rapatrier

-

- - AFP

L’Olympique de Marseille s’activerait sur Clinton Njie et Jordan Veretout selon l'Equipe. Ces deux ex de Ligue 1 font partie d’une drôle de confrérie. Celle des anciens joueurs de l’Hexagone partis en Premier League, sans grand succès au rendez-vous. RMC Sport dresse sa liste subjective des joueurs que l’OM pourrait relancer, sans forcément débourser des sommes folles.

Ces dernières saisons, le phénomène se multiplie. Sur les pelouses de Ligue 1, les supporters s’interpellent. Ils reconnaissent des visages, lointains souvenirs de futurs cracks de la Premier League. Des joueurs partis trop tôt pour s’affirmer outre-Manche. Dont certains sont revenus aussi vite pour trouver du temps de jeu.

>> A lire aussi : OM : Njie et Veretout dans le viseur, Nkoudou tout proche de Tottenham

L’ancien Marseillais, Florian Thauvin, fait partie des pionniers. A peine parti à Newcastle l’été dernier, l’ailier de 23 ans boucle sa valise en hiver pour s’envoler en direction de Marseille. A cette période, Franck Tabanou emprunte la même trajectoire. Le gaucher de Saint-Etienne prend un aller-retour de six mois pour Swansea. Avant de revenir chez les Verts.

>> A lire aussi : Bundesliga : Robben manquera le début de saison du Bayern

Deux anciens buteurs de Ligue 1 à la relance ?

Au sein du club gallois de Swansea City, un autre ex de Ligue 1 intéresse l’OM. Bafétimbi Gomis, six petits buts en Premier League cette saison, est sous contrat jusqu’en 2018. L’attaquant pourrait rejoindre le club olympien sous forme de prêt.

Dans le secteur offensif, l'ancien buteur de L1 Marouane Chamakh (56 réalisations en Ligue 1), est libre. En fin de contrat à Crystal Palace, l’avant-centre marocain a disputé dix petits matches de Premier League cette saison. A la pointe de l’attaque marseillaise, l’ancien Bordelais pourrait se relancer. A moindre frais.

>> A lire aussi : Arsenal : Laurent Koscielny dans le viseur du Bayern Munich

Les gros frappeurs du milieu

La puissance de ses frappes a suffi à faire sa réputation en Ligue 1. Bakary Sako, l’ancien de Saint-Etienne, évolue désormais avec Chamakh à Crystal Palace. La saison passée, il s’est présenté uniquement à 20 reprises sur les pelouses de Premier League. Pour marquer deux buts. Sous contrat jusqu’en 2018, l’OM pourrait l’approcher pour un prêt.

Sur l’aile gauche, Franck Tabanou (Swansea) pourrait bien avoir des envies d’Hexagone à nouveau. Après être revenu à « Sainté » l’an passé, le milieu capable de jouer latéral pourrait renforcer le côté gauche de Franck Passi.

>> A lire aussi : Mercato : James Rodriguez tenté par l'Angleterre

Pour densifier son entrejeu, l’entraîneur olympien aimerait d'ailleurs faire venir l’ancien milieu de terrain de Valenciennes Carlos Sanchez, selon l'Equipe. Le Colombien a connu la descente en Championship avec Aston Villa la saison dernière. Il faudrait là que l'OM casse un peu sa tirelire pour dépenser trois millions d’euros.

Le trio de Newcastle

Newcastle a parfois fait office de destination de survie pour les clubs français. Prêt à dépenser plusieurs millions pour des joueurs qui n’en valaient peut-être pas tant, le club du Nord de l’Angleterre a désormais des allures de vivier pour les équipes de l’Hexagone.

>> A lire aussi : Mercato : Tevez snobe la Juve et l'Atlético pour... les Corinthians

Trois français y rongent leur frein. A peine arrivé en janvier et immédiatement relégué, Henri Saivet a foulé les pelouses de Premier League quatre fois. Un total ridicule pour l’ancien titulaire en puissance girondin. Il pourrait se relancer à l’OM. Tout comme son coéquipier Emmanuel Rivière, recruté en provenance de Monaco en 2014. Cette saison, il s’est à peine dégourdi les jambes (trois matches) sous le maillot des Magpies.

Dans le club fraîchement relégué, bien sûr, un certain Florian Thauvin connaît bien Marseille. Dans La Provence, à la fin du mois de juin, l'ailier n’avait pas exclu un retour dans le club olympien. Ce ne serait que son troisième passage à l’OM. Dans les tribunes, les supporters pourront alors aisément reconnaître sa tête. Comme s'il n'était jamais parti.

>> A lire aussi : Mercato : c'est officiel, Kanté signe à Chelsea

la rédaction