RMC Sport

Mercato: Stuttgart surveille Anthony Rouault

La jeune garde toulousaine suscite un intérêt grandissant de la part des meilleurs clubs européens qui n’hésitent plus à parier sur eux cet hiver, à l’occasion du mercato hivernal. Nouvel exemple avec Stuttgart, qui suit la progression du jeune Anthony Rouault.

Les prestations des jeunes toulousains, conjuguées au renouveau du TFC, actuellement dauphin de Troyes en tête du classement de Ligue 2, attirent forcément l’attention depuis le début de la saison.

Parmi les belles promesses qui composent l'effectif toulousain, Manu Kouadio Koné (19 ans) a été le premier débauché par un club européen. C’est le Borussia Mönchengladbach qui va faire signer le milieu de terrain cet hiver pour un peu moins de 10 millions d’euros, bonus compris, avant de le prêter au TFC jusqu’à la fin de la saison.

>> Les infos mercato EN DIRECT

Son avenir sera bientôt scellé

Ils sont six jeunes, en plus de Manu Kouadio Koné, à s’être fait une place dans le groupe de Patrice Garande cette saison: Amine Adli (20 ans, 18 matches), Bafodé Diakité (20 ans, 15 matches), Janis Antiste (18 ans, 19 matches), Sam Sanna (21 ans, 12 matches), Moussa Diarra (20 ans, 5 matches) et Anthony Rouault (19 ans, 10 matches).

Tous ces jeunes sont déjà plus au moins suivis par des clubs européens, dont Stuttgart, très friand du marché des jeunes français. Le club allemand a supervisé Anthony Rouault à plusieurs reprises, sans avoir entamé de démarches concrètes pour l’instant. Sous contrat jusqu’en 2022, l’avenir du défenseur central, comme celui de plusieurs de ses coéquipiers, devrait se décider d’ici la fin du prochain mercato estival.

Damien Comolli, le président du TFC, a déjà prévenu que la porte ne serait pas ouverte pour tous les jeunes toulousains. Mais Rouault, Adli, Antiste et Diarra sont tous en fin de contrat en 2022…

Loïc Tanzi