RMC Sport

Neymar: La dernière offre du Barça en passe d'être refusée par le PSG

Le Paris Saint-Germain ne va pas accepter l’offre formulée par le FC Barcelone pour le Brésilien Neymar selon nos infos, qui concordent avec celles d'ESPN. De nombreux chiffres sortent dans la presse.

Le feuilleton Neymar n’en finit plus d’agiter l’été du PSG. Annoncé au Real Madrid, à la Juventus et surtout du côté du FC Barcelone, l’international brésilien n’a toujours pas quitté le club parisien. Malgré la colère des supporters franciliens et les envies supposées de départ de la star auriverde, le champion de France en titre se montre inflexible. Il n’entend pas brader son phénomène de 27 ans et a, jusqu’ici, refusé toutes les offres formulées par ses prétendants. Et la dernière ne devrait pas faire exception, selon nos informations, et celles d'ESPN et du Parisien.

Priorité de Neymar en cas de départ de la Ligue 1, le Barça souhaitait obtenir son prêt payant pour la saison 2019-20, associé à une option d'achat. Si nous ne sommes pas en mesure de confirmer les chiffres de l'offre catalane, les différents médias qui relatent l'affaire sortent des chiffres très différents et oscillent entre 160 et 190 millions d'euros.

Quoiqu'il en soit, cette proposition des Blaugranas n’atteint pas la somme réclamée par la direction du Paris Saint-Germain pour laisser filer l’un des membres de son trio offensif. Deux ans après avoir arraché Neymar au Nou Camp pour 222 millions, les Franciliens espèrent récupérer le même montant en cas de départ. Interrogé par RMC Sport la semaine passée, Leonardo confirmait des intérêts pour le Brésilien. "C’est un joueur du Paris Saint-Germain, il a encore trois ans de contrat à Paris, il ne faut pas l’oublier, avait souligné le directeur sportif du champion de France en titre. Il y a des discussions pour son futur comme vous le savez aujourd’hui mais il n’y a rien d’avancé."

Si les discussions ont évolué ces derniers jours, le PSG a refusé l’offre du Barça ce mercredi. Rien n’est acté et l’avenir de Neymar pourrait encore connaître plusieurs rebondissements d’ici la fin du mercato, le 2 septembre prochain.

Jean-Guy Lebreton