RMC Sport

Pourquoi Paul Pogba est vraiment un joueur phénoménal

Paul Pogba

Paul Pogba - AFP

Courtisé par les plus grands clubs, dont le PSG qui en a fait sa priorité pour le mercato d’été, Paul Pogba ne cesse de voir sa cote augmenter. Pourquoi un tel engouement pour le jeune milieu de terrain turinois ? Parce qu’à 21 ans, l’international français est LE phénomène du football mondial. Et ce, pour six raisons.

Avec lui, chaque semaine, c’est « régalade »

Le supporter de la Juve est forcément un homme heureux : son équipe continue à dominer le championnat italien. Mais le supporter de la Juve est surtout un homme chanceux : tous les week-ends, il assiste en privilégié au one-man show de Paul Pogba. Doté d’un bagage technique hallucinant, « Paul » régale. A coup sûr. On n’a pas oublié sa roulette en septembre dernier face à l’Espagne (1-0). On n’oubliera pas de sitôt son double contact contre l’Inter ou sa volée contre Naples. Ni sa percée face à Sassuolo en début d’année. Et encore moins son but exceptionnel contre l’Hellas Verone. Bref, avec « Paul », c’est toujours la promesse d’un bon moment, passé avec un bon bol de pop-corn sur les genoux et une canette de Coca pas loin. Et ce moment, on le consomme vraiment sans modération.

A 21 ans, il est déjà l’un des joueurs les plus chers au monde

La Juve a beau répéter à l’envi qu’elle n’est pas vendeuse, la Vieille Dame sait pertinemment qu’elle ne retiendra pas Paul Pogba ad vitam aeternam, comme l’a récemment laissé entendre le directeur général turinois Giuseppe Marotta, évoquant des salaires importants pour sa pépite. Le club a fixé comme montant plancher la somme de 75 millions d’euros et ne discutera pas en-dessous. Vu la liste des courtisans, la Juve aura tout intérêt à faire monter les enchères pour un joueur estimé à 72 millions d’euros selon une étude de l’Observatoire du Football. Ce qui fait de lui, à 21 ans, le 5e joueur le plus cher du marché (le numéro un français aussi), derrière Messi, C. Ronaldo, Hazard et Diego Costa… mais loin devant Bale (60 millions d’euros) !

L’Europe entière n’a d’yeux que pour lui

Qui ne veut pas de Paul Pogba ? Pas sûr qu’à cette question, beaucoup de dirigeants européens lèvent spontanément le doigt. Qui ne voudrait pas d’un tel talent ? Manchester United, qui l’a eu dans ses rangs trois ans plus tôt, rêve de le faire revenir. City aimerait le compter dans ses rangs et s’amuserait, c’est certain, de pouvoir ainsi frustrer son rival. Chelsea, le Real Madrid, Barcelone… Tous les plus grands sont prêts à l’accueillir. Le PSG en a fait sa priorité pour l’été prochain. Le président parisien Nasser Al Khelaifi « adore » le joueur et aimerait en faire la figure de proue du club de la capitale. Un joueur, des dizaines de prétendants et autant de possibilités : le feuilleton ne fait que commencer pour « Paul le Poulpe ».

Il fait rêver la jeune génération

Joueur respectueux, poli, toujours collectif et humble dans son discours, Paul Pogba est un véritable bol d’air frais pour le football français, un temps vicié par les nombreuses frasques de ses têtes d’affiche lors des épisodes Zahia ou Knysna… Il incarne une jeunesse triomphante, aussi bien en club (deux titres de champion d’Italie, deux Supercoupes d’Italie, un titre de Golden Boy en 2013, ballon d’Or européen des moins de 21 ans) qu’en sélection (champion du monde des moins de 20 ans, titulaire indiscutable en A). Conséquence : les jeunes s’identifient à lui et à son modèle de réussite. Pas étonnant, dans ces conditions, de voir fleurir en tribunes autant de maillots bleu ou blanc floqués au nom de Pogba lors des matches de l’équipe de France.

C’est déjà un roi de la com’…

Comme les plus grands, Paul Pogba se fait rare devant un micro ou une caméra. Et lorsqu’il apparait en public, il ne desserre pas les dents pour autant. Un exemple ? Lors du dernier Salon de l’Auto, en octobre dernier, et alors qu’il recevait son trophée du meilleur jeune du dernier Mondial, Pogba n’a répondu à aucune sollicitation des médias, son agent précisant d’entrée qu’il ne ferait aucune déclaration. Ce silence engendre forcément une très forte demande des médias étrangers (américains, européens…). Pas de quoi faire tourner la tête de Paul Pogba, dont la communication est également bien encadrée par la Juve. C’est finalement sur les réseaux sociaux et Twitter, notamment, que le Français est le plus actif, en publiant régulièrement des photos de lui. Un vrai joueur 2.0.

… avec un excellent sens des affaires

A ce jour, Paul Pogba n’a pas d’équipementier. Une anomalie ? Pas vraiment. Plutôt un choix raisonné. Alors que les deux géants de l’industrie du football, Nike et Adidas, lui font les yeux doux et se disputent ses faveurs, « Paul » ne bronche pas. En clair, il ne veut pas se précipiter. Surtout qu’il ne manque pas de sollicitations. Outre les deux marques déjà citées, d’autres lui font une cour assidue. Des marques italiennes et des enseignes de luxe, notamment, sont séduites par son potentiel médiatique. Elles aussi rêvent de compter le Français dans ses rangs. Mais comme les autres, elles devront attendre… Car Pogba n’a encore rien décidé.

A.D avec M.Bo