RMC Sport

PSG: l'agent de Thiago Silva met la pression pour une prolongation

Paulo Tonietto, agent de Thiago Silva, n'a pas encore reçu de proposition de prolongation pour son joueur dont le contrat expire dans cinq mois. "Si le PSG ne se manifeste pas, on prendra une décision", a-t-il annoncé.

Leonardo et ses équipes sont, durant ce mercato hivernal, en pleine réflexion dans le cadre des dossiers Edinson Cavani et Layvin Kurzawa. Pour le moment, ils n’ont pas encore communiqué concrètement auprès de Thiago Silva et de ses représentants pour annoncer leurs intentions. L’agent du capitaine parisien commence à s’impatienter. Se dernière déclaration à France Football traduit son agacement. Il est passé à la vitesse supérieure pour mettre la pression.

"On ne peut pas attendre indéfiniment"

"Le PSG n'a pas encore sollicité Thiago, a assuré Paulo Tonietto. Il a envie de rester, mais il y a des limites. Si le PSG ne se manifeste pas, on prendra une décision. On ne peut pas attendre indéfiniment. Leonardo est un ami, mais je ne vais pas 'mendier' un rendez-vous. Plusieurs clubs brésiliens et européens m'ont sollicité, mais on attend d'abord de parler avec le PSG, c'est là que Thiago veut continuer. Il va respecter le club. On ne veut pas penser à un plan B, pas encore."

Thiago Silva a toujours été très clair

Présent dans l’effectif du PSG depuis 2012, le défenseur central a toujours clamé publiquement son envie de prolonger son contrat au-delà de l’été. Le 7 décembre dernier, à l’issue de la rencontre à Montpellier (3-1), il avait lancé un message à son directeur sportif via les médias en zone mixte. "Leonardo est là non? Il faut lui demander. Tout le monde sait ce que je pense, on verra ce qu'il va se passer. Mais c'est bien de lui demander à lui". Dans Breaking Foot sur RMC sport en août, il avait alors partagé son "envie de rester".

L’agent pensait discuter en janvier

Paulo Tonietto se montrait confiant en novembre. Il avait alors déclaré à Tuttomercatoweb qu’il discuterait avec la direction parisienne dans le premier mois de l’année. "En janvier, nous parlerons d'une prolongation de contrat, mais nous ne sommes pas inquiets du tout..." Trois jours avant la fin du mois, l’agent est semble-t-il beaucoup plus inquiet.

Joseph Ruiz