RMC Sport

PSG: l'Atlético laisse tomber le dossier Cavani cet hiver

Malgré de longues négociations, et deux offres madrilènes, l'Atlético ne recrutera pas Edinson Cavani cet hiver. Incapables de surenchérir une nouvelle fois après les refus du PSG, les Colchoneros ont décidé de laisser tomber la piste de l'attaquant uruguayen. Mais ils restent intéressés pour l'été prochain.

Edinson Cavani ne signera pas à l'Atlético de Madrid cet hiver. En début de semaine encore, l’entourage de l'attaquant uruguayen estimait pourtant qu'il ne s'agissait que d’une question d’heures avant de voir le Matador rejoindre les Colchoneros. Juste le temps pour les Espagnols de faire une deuxième offre (15 millions d’euros) et pour le joueur de passer sa visite médicale.

Rien ne pouvait alors empêcher ce dénouement, sauf peut-être la volonté de Leonardo, mais le clan Cavani était persuadé que le directeur sportif parisien allait accepter l’offre de l'Atléti. Persuadé que les 15 millions suffiraient et que le Brésilien ferait quelques concessions. Et pourtant, Leonardo a bel et bien fini par refuser cette deuxième offre.

L'Atlético va tout de même tenter le coup pour l'été

Depuis ce nouveau refus, les représentants d’Edinson Cavani sont ainsi revenus à Paris après avoir passé plusieurs jours à Madrid. Avec l’idée, cette fois, que le transfert ne se réaliserait pas avant vendredi minuit... Et donc que l'opération n'était plus faisable cet hiver.

Pour augmenter encore son offre, l’Atlético est même allé jusqu'à demander à Cavani de baisser ses prétentions salariales, et donc de revenir sur l’accord oral passé en début d’année. Les Colchoneros assurent ne pas avoir les fonds pour réaliser l’ensemble de l’opération (transfert, salaire, prime à la signature et commissions) en allant au-delà des 15 millions d’euros.

Mais Paris n'a montré aucun signe de volonté de négociations ces derniers jours. Le club espagnol va désormais discuter avec le joueur pour une arrivée libre cet été.

dossier :

Edinson Cavani

Loïc Tanzi avec Mohamed Bouhafsi