RMC Sport

PSG: le Real Madrid a approché Pochettino cet été

Selon Le Parisien, le Real Madrid et son président Florentino Pérez ont approché l'entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, cet été, alors que le club espagnol cherchait un successeur à Zinédine Zidane. Kylian Mbappé a également passé un coup de fil à son entraîneur pour lui assurer qu'il resterait cette saison.

La saison 2020-2021 de Ligue 1 terminée, la presse anglaise avait pendant plusieurs semaines fait état de contacts entre Tottenham et Mauricio Pochettino, pour un éventuel retour du technicien chez les Spurs. Finalement, l'Argentin est resté en France, pour redémarrer à partir de ce lundi une nouvelle saison avec le PSG.

Selon Le Parisien, la piste Tottenham n'était de toute manière pas la plus chaude pour lui. En fait, c'est surtout par le Real Madrid que Pochettino a été approché à l'intersaison. Par le Real et son président Florentino Pérez, qui l'a appelé. Ce dernier voyait en l'Argentin un successeur à Zinédine Zidane - avant de rappeler Carlo Ancelotti.

>> Les infos mercato en direct

Mbappé aurait appelé Pochettino pour lui parler de son avenir

Pochettino aurait vite compris qu'un départ au Real Madrid cet été serait compliqué, du fait probablement de son contrat à Paris jusqu'en juin 2022 et que le PSG ne comptait pas le libérer. Etait-il intéressé par le projet du Real? Le Parisien ne le dit pas, mais rappelle son vieux rêve d'atterrir sur le banc du club merengue. En janvier, dans une interview accordée à RMC Sport, Mauricio Pochettino s'était d'ailleurs confié sur ce sujet après des propos sortis de leur contexte par la presse espagnole.

D'après le quotidien, engager Pochettino comme coach aurait donné au Real un argument de plus pour séduire Kylian Mbappé, proche du technicien. En fin de semaine dernière, Le Parisien indiquait d'ailleurs que l'attaquant français avait appelé son entraîneur le 23 juin - jour de France-Portugal (2-2) - pour l'informer de son choix de rester au PSG une saison de plus. Sans, pour l'heure, vouloir prolonger.

C.C.