RMC Sport

Trois jours après sa dissolution, le Göteborg FC fait déjà son retour

Alors que le club annonçait mardi sa dissolution après la défection de son sponsor principal, le Göteborg FC ne va finalement pas mettre la clé sous la porte. L’équipe féminine, championne de Suède en 2020, a trouvé des investisseurs qui lui permettront de continuer l’aventure en 2021.

Le vœu des joueuses du club de Göteborg FC pour l'année 2021 s'est réalisé bien plus vite que prévu. Après l'annonce de sa dissolution, le club vainqueur de la saison 2020 du championnat féminin de Suède va pouvoir remettre son titre en jeu en 2021. C'est ce qu'a confirmé Göteborg en indiquant qu'un renflouement des caisses devrait avoir lieu grâce à des investisseurs privés, des entreprises et d'autres clubs suédois.

Mardi, Göteborg annonçait en effet que son sponsor principal, une entreprise de bière locale, ne pouvait plus subvenir aux besoins de cette équipe qui a remporté son premier titre de champion en 2020. Le président du club Peter Bronsman avait indiqué la fin de l'aventure dans la presse suédoise, provoquant l'émoi, notamment de l'internationale et joueuse de Göteborg, Elin Rubensson: "Nous l'avons appris il y a une heure, lors d'une réunion téléphonique avec tout le groupe. Ça a été un choc pour nous".

D'autres problèmes financiers à venir

Finalement, le club de Göteborg, qui a récemment été éliminé en seizièmes de finale de la Ligue des champions par Manchester City, va pouvoir continuer à évoluer en première division féminine suédoise en 2021. Mais le club, qui ne peut s'appuyer sur les revenus d'une section masculine, a indiqué que de nouveaux problèmes financiers pourraient réapparaître à l'avenir.

"Les grands clubs ont réalisé la valeur du football féminin. Ils investissent des sommes considérables, et ont donné des ressources au football féminin que nous ne sommes pas en mesure d'égaler", a ainsi indiqué le club dans un communiqué. Malgré la bonne nouvelle de la survie du club de Göteborg, cet épisode démontre les difficultés que rencontre actuellement le football féminin, en raison des conséquences économiques de la crise sanitaire qui frappe la planète depuis près d'un an.

DM