RMC Sport

Un ancien d'Anderlecht allume Kompany, qui "pense être Dieu"

Ancienne gloire d'Anderlecht et de la sélection belge, Marc Degryse n'est pas très confiant quant à la faculté de Vincent Kompany à conduire le club vers les sommets. Du moins pas tant qu'il gardera son lourd costume d'entraîneur-joueur.

Deux défaites, deux nuls, deux points pris sur douze, et déjà huit longueurs de retard sur le leader, le Club Bruges. Propulsé entraîneur-joueur d'Anderlecht au printemps, Vincent Kompany ne vit pas un début de saison très heureux avec les Mauves. Et commence déjà à susciter quelques critiques. Ce mardi, dans les colonnes du Soir, c'est l'ancienne gloire du club Marc Degryse qui pointe le travail de l'ex-Citizen. Et met plus précisément en cause sa double casquette, incompatible selon lui avec le très haut niveau.

"Le coach Kompany a un problème. Et ce n’est pas facile de s’en sortir. Il devrait penser à son double rôle, car si vous l’entendez parler après le match, il a clairement du mal à juger correctement", lâche Degryse, qui a trouvé le niveau de Kompany inquiétant lors de la dernière rencontre (défaite 4-2 à Courtrai).

"L'entraîneur Kompany doit remettre le joueur Kompany à sa place"

"Vous vous demandez alors: Kompany n’est-il pas trop occupé avec d’autres choses? Il pense aux changements, alors qu’il doit être occupé sur le terrain avec les gars à côté de lui et face à lui, observe l'ancien international. Personne ne doute des qualités de Kompany. Par contre, son double rôle… [...] Si Kompany est honnête, alors en tant qu’entraîneur, il ne peut pas être satisfait du footballeur. L’entraîneur Kompany doit remettre le joueur Kompany à sa place."

Mais l'autre hic, c'est que Kompany, en plus d'Anderlecht, aura des dossiers annexes à gérer dans les prochaines semaines et durant la trêve internationale. "Kompany sera parti… pour Saint-Marin et l’Écosse avec les Diables rouges, rappelle Degryse. Avant d’aller jouer son Jubilé à Manchester. [...] Il y a des limites à tout. C’est juste un être humain, en plus d’être un très bon joueur de foot. Mais j’ai le sentiment que, tout comme les supporters, il pense être Dieu." Et la descente des cieux risque de faire mal...

CC