RMC Sport

Une ancienne joueuse du PSG confinée en Chine à cause du coronavirus

Wang Shuang, joueur du PSG en 2018-2019, est confinée par l’état chinois car elle se trouve dans la région de Wuhan, épicentre de la propagation du coronavirus "2019-nCoV". Elle va donc manquer le TQO pour Tokyo 2020.

Le coronavirus est apparu en Chine, forçant les autorités chinoises à prendre des mesures exceptionnelles pour endiguer sa propagation. Le premier cas vient de la région de Wuhan, au centre du pays. Ainsi, des dizaines de millions d’habitants ont l’interdiction totale de quitter la zone. Wang Shuang, joueuse professionnelle de 25 ans, véritable star de la sélection, fait partie de ceux-là, comme en atteste un communiqué de la Fédération.

Au PSG en 2018-2019

Wang Shuang ne peut donc pas rejoindre l’équipe féminine nationale qui a rejoint l’Australie pour disputer un match de qualifications pour les JO 2020. La meneuse de jeu est connue en France pour avoir disputé une saison sous le maillot du PSG. Elle avait trouvé un accord avec la direction pour rompre son contrat en juillet 2019 car elle avait le mal du pays. Pour l’heure, absolument rien ne permet d’affirmer que Wang Shuang a été infectée par le virus.

La sélection chinoise confinée en Australie

A cette heure, les chiffres officiels annoncent 6.057 personnes infectées par le coronavirus "2019-nCoV" pour 132 morts. Comme Wang Shuang, trois autres joueuses (Yao Wei, Lu Yueyun et Li Mengwen) ont été priées de ne pas quitter la Chine. Les 21 sélectionnées qui ont voyagé en Australie sont quant à elle placées en quarantaine dans un hôtel de Brisbane, par mesure de précaution. Elles y resteront jusqu'au 5 février.

Le football n’est pas le sport le plus directement impacté. Mercredi, la Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé l'annulation des épreuves de Coupe de monde de ski alpin prévues en Chine en février.

JR