RMC Sport

Valbuena, qui voulait quitter la France, se donne "un an" pour les Bleus

Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena - AFP

Parti à Fenerbahçe, Mathieu Valbuena est revenu sur ce départ dans les colonnes de la Provence. L’ex milieu de Lyon et Marseille souhaitait "quitter la France". A 32 ans, l’international (52 sélections, 8 buts) n’a pas renoncé aux Bleus.

Il est parti fâché avec certains à Lyon et heureux de s’offrir un nouveau challenge en Turquie. Accueilli en héros à Istanbul par les supporters Fenerbahçe, Mathieu Valbuena espère conduire sa nouvelle équipe vers un titre de champion après lequel elle court depuis cinq ans. Dans un entretien accordé à La Provence, il reconnait avoir eu besoin de couper avec la France.

>> Valbuena: "A Lyon, j’ai eu l’impression d’être le boulet"

"J'avais envie de partir de France. La Turquie, c'était l'idéal. Mon avenir ne pouvait passer que par l'étranger. J'avais envie de découvrir autre chose. Je ne cracherai jamais sur mon pays, mais je devais prendre du recul, a confié Valbuena. J'ai trouvé un club qui allie le sportif, la ferveur et un bon contrat."

>> Le mercato en direct

"L’équipe de France ? Je ne lâcherai pas"

S’il a voulu prendre ses distances avec l’Hexagone au quotidien, l’international aux 52 sélections avoue être accroché à l’ambition d’un retour chez les Bleus. Il s’est même fixé une "deadline".

"J'y pense toujours. Je me donne un an. Je pars de loin avec l'arrivée de la nouvelle génération. On a déjà vu de pires retours (sourire). Je ne lâcherai pas, a prévenu Valbuena. Je n'ai pas appelé Didier Deschamps avant de choisir Fenerbahçe. Je l'ai eu avant l'Euro, on a eu une grosse discussion. Je ne me fais pas une fixation sur la sélection. La réintégrer à un an de la Coupe du monde est un objectif. Si je n'arrive pas à retrouver les Bleus avant un an, il faudra se poser les bonnes questions. À un moment donné, il faut être lucide."

>> Valbuena: "Pour l’ambiance, Fenerbahçe, c’est trois fois plus que l’OM"

la rédaction