RMC Sport

VIDEO. Le Vestiaire: Les héros du PSG-Real de 1993 revivent le but salvateur de "Casque d’or" Kombouaré

L’émission Le Vestiaire sur SFR Sport 1 s’est mise en mode Real-PSG ce mardi soir. Quatre acteurs du match retour historique contre le Real Madrid en 1993 étaient invités. Ils ont raconté le moment où Antoine Kombouaré a qualifié ses coéquipiers dans les derniers instants de la rencontre.

A la veille du match entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain en Ligue des champions, la confrontation historique de 1993 entre les deux formations resurgit des mémoires. Cette année-là, les Parisiens avaient éliminé les merengues 4-1 au Parc des Princes grâce à une tête rageuse d’Antoine Kombouaré en toute fin de match. L’émission Le Vestiaire a donc prévu un programme spécial ce mardi soir. Quatre héros du match mythique de 1993 étaient présents sur le plateau, Patrick Colleter, Denis Troch, Amara Simba et Vincent Guérin. Ils ont chacun eu une expérience différente de cette qualification, et l’ont livré dans l’émission.

Un moment "magnifique" pour Patrick Colleter

Titulaire lors du fameux match retour au poste de latéral, Patrick Colleter a observé le but de Kombouaré (une tête sur un coup-franc de Valdo, à l’origine de son surnom de "Casque d’or") depuis le rond central. Il s’en souvient encore: "Il arrive de nulle part et coupe la trajectoire du ballon en premier, c’est un but venu d’ailleurs". Celui qui a évolué au PSG de 1991 à 1996 explique que selon lui, "c’était écrit". "On l’a tellement voulu, on l’a tellement cherché qu’au final ça explose. Franchement, magnifique" a-t-il déclaré, ému.

Kombouaré le récidiviste

Amara Simba quant à lui, a expliqué qu’il a eu la drôle de sensation de vivre ce but "pour la deuxième fois". En huitième de finale face au RSC Anderlecht, Antoine Kombouaré avait inscrit un but similaire pour qualifier ses coéquipiers. "Il nous a sauvé sur le même scénario, il fallait que ça se passe comme ça" a-t-il confié. Dans la vidéo-ci-dessus, le français conclut ainsi: "Tous ceux qui ont vécu ce but dans le stade, ils s’en souviennent encore". L’ancien attaquant du PSG n’est sûrement pas très loin de la vérité.

AC