RMC Sport

Wenger intègre l’IFAB, l’instance qui régit les règles du football

Arsène Wenger a été nommé ce lundi au sein de l’IFAB. L’ancien coach d’Arsenal, également directeur du développement du football à la Fifa, intègre l’instance qui régit les Lois du Jeu.

Arsène Wenger étend son pouvoir d’influence. L’ancien entraîneur d’Arsenal a été nommé ce lundi au sein de l’IFAB (International Football Association Board). Le technicien français de 71 ans, déjà directeur du développement du football à la Fifa (depuis novembre 2019) et porteur du projet de Coupe du monde tous les deux ans, intègre le "groupe consultatif Football" de l’instance qui régit les Lois du Jeu. Tout comme six autres membres, dont Maxwell, l’ancien latéral du PSG, ou Jillian Ellis, l’ex-sélectionneure des États-Unis.

Ils œuvreront en collaboration avec Luis Figo, Zvonimir Boban ou Hidetoshi Nakata, qui faisaient déjà partie de ce groupe de travail, au même titre que des directeurs techniques, des membres de la FIFPro (le syndicat mondial des joueurs) ou des experts de confédérations. Avec une mission: "apporter leurs expertises et leurs connaissances aux discussions portant sur les aspects footballistiques et sportifs des propositions d’amendement". En clair, rendre des avis plus ou moins favorables concernant les possibles évolutions du règlement.

Une "séance de travail annuelle" à venir

La prochaine réunion de l’IFAB est prévue le 27 octobre. Il s’agira de la "séance de travail annuelle". Cette visioconférence servira à préparer "l’assemblée générale annuelle" (qui se tient généralement en février-mars), lors de laquelle des changements seront actés afin d’être appliqués au 1er juillet 2022. Dans neuf jours, plusieurs points seront abordés par les différents représentants de l’IFAB: la règle du hors-jeu, la durée de la mi-temps, le nombre de remplacements autorisés, le développement d’une version allégée du VAR dans certains pays ou la règle obligeant un gardien à garder au moins un pied sur ou derrière la ligne de but lors d’un penalty.

L’IFAB, instance historique du foot mondiale, est constituée des quatre associations britanniques (Angleterre, Écosse, pays de Galles et Irlande du Nord), qui dispose chacune d’une voix lors des votes, et de la Fifa (en représentation des 207 restantes), qui dispose de quatre voix.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport