RMC Sport

Zlatan ému et marqué par les attentats de Paris

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - AFP

Dans un entretien accordé à CNN, Zlatan Ibrahimovic a raconté comment il a vécu les attentats perpétrés à Paris le 13 novembre dernier alors qu’il était en Suède. La star suédoise du PSG reconnait qu’aujourd’hui, « ce n’est plus comme avant » dans les rues de la capitale.

Si Zlatan Ibrahimovic sait faire le show et preuve de provocation quand bon lui semble, la star suédoise du PSG sait également se montrer sensible et affectée quand les circonstances l’exigent. Interrogé par CNN sur les attentats de Paris du 13 novembre, la star suédoise s’est longuement confiée, visiblement ébranlée par cette barbarie.

"De la folie…"

« J’avais deux matches très importants (face au Danemark en barrages à l’Euro 2016) quand cela s’est produit, raconte-t-il. Le vendredi, j’ai reçu plusieurs messages qui disaient : "Des choses se passent à Paris". A chaque minute, quelque chose de nouveau se passait et le jour d’après, j’avais un match (retour). Mes connaissances me demandaient comment je pouvais me concentrer sur ce match. C’était en effet très difficile parce que j’ai perdu des personnes qui étaient proches de moi (…) C’est de la folie ce qu’il s’est passé. »

De père musulman et mère catholique

« Du coup, ce match est devenu moins important pour moi, enfin, disons que ce n’était plus la chose principale pour moi, poursuit-il. C’était difficile de se concentrer. Très difficile. Depuis les attentats, l’ambiance à Paris est un peu plus froide. Ce n’est plus comme c’était avant. Mais on doit rester debout. Nous ne pouvons pas abandonner. Mais pour moi, ça ne « change » rien parce que mon père est musulman et ma mère catholique. Tout est question de respect. C’est comme ça que j’ai grandi. C’est ce que je suis. »

la rédaction