RMC Sport

Handball: les Bleues saluent une avancée significative après l’adoption d’une convention collective

La convention collective adoptée par le handball féminin français, laquelle garantit un certain nombre de droits aux joueuses, est une avancée majeure pour les joueuses de l'équipe de France. Elles espèrent que cet accord historique sera bientôt imité dans d'autres sports.

Le handball féminin français a signé un accord historique en se dotant d’une convention collective pour garantir les droits des joueuses, une première dans le sport féminin français. Et un vrai progrès social.

"Je trouve que c’est une très belle avancée, confie la pivot Béatrice Edwige, depuis la Maison du Handball où les Bleues préparent deux rencontres face au Danemark. Il a fallu du temps. C’est fait maintenant. Et je pense qu’on peut remercier toutes les personnes qui se sont battues pour qu’il y ait une avancée aussi significative pour le handball féminin. Je pense que ça va permettre à beaucoup de handballeuses de mieux se projeter dans leur futur."

Salaires, maternité, congés… le handball féminin a franchi “une étape indispensable dans la sécurisation des parcours”, dixit Pierre Rabadan, adjoint aux Sports à la mairie de Paris. Le maintien de salaire pendant un an s'appliquera aussi en cas de longue blessure. Les joueuses obtiennent également le même nombre de semaines de congés (sept) que les hommes.

Un accord dans le handball masculin depuis... 2008

"Je ressens beaucoup d’étonnement de la part de sportives qui sont comme nous. Surtout, ce que je vois, c’est qu’elles se disent: ‘C’est possible en fait’, avec une bonne organisation, en étant bien entourée, en ayant de la bienveillance aussi, on peut être maman et sportive de haut niveau", se réjouit la capitaine Siraba Dembélé.

"J’espère que ce qui s’est passé avec la France va servir d’exemple pour d’autres championnats et pas mal de pays européens, ça va libérer une certaine pression pour les joueuses qui ont des désirs de maternité et qui veulent continuer le handball", se félicite Béatrice Edwige.

Le secteur du sport en général a été l'un des derniers à se doter d'une convention collective, à la fin des années 2000. Dans le handball masculin, un accord collectif a été signé en 2008.

QM avec VJ