RMC Sport

Hand: Mvumbi, star des Mondiaux 2021, raconte le coup de fil dingue de Shaquille O'Neal

Star des derniers Mondiaux de handball, Gauthier Mvumbi était l'invité ce jeudi du Super Moscato Show sur RMC. Le pivot de la République démocratique du Congo a notamment confié sa joie d'avoir pu échanger avec Shaquille O'Neal.

Si Mikkel Hansen a été désigné meilleur joueur du dernier Mondial de hand remporté en janvier par le Danemark, le MVP du tournoi reste Gauthier Mvumbi. Le pivot de la République démocratique du Congo (26 ans) a marqué les esprits à la fois par son efficacité face au but (13 buts sur… 14 tirs) et son gabarit plutôt imposant, avec son 1m95 et ses 137 kilos qui lui ont valu d'attirer l'attention d’un certain Shaquille O'Neal. Les projecteurs se sont soudainement braqués sur cet ex-assistant d'éducation, qui évoluait jusqu’alors dans l’anonymat le plus complet du côté de Dreux (Eure-et-Loir), en Nationale 2, la quatrième division française.

Invité ce jeudi en plateau du Super Moscato Show, Gauthier Mvumbi est revenu sur ces quelques jours qui ont changé sa vie. "Après le match contre l’Argentine (le 15 janvier), ça part en vrille. Mon téléphone n’arrête pas de sonner ! Je ne suis pas trop sur les réseaux sociaux, donc c’est ma fiancée qui me prévient que c’est un peu le bordel. Elle me dit qu’on m’appelle "El Gigante" sur Twitter (rires). Moi je reste dans ma compétition. Et puis il y a le match contre le Danemark (le 17 janvier). On prend une taule mais ça continue. On m’appelle "El Gigante" dans tous les sens, et puis, boum ! Shaquille O'Neal m’envoie un message sur Instagram. Je vérifie si ce n’est pas un fake, et je vois que c’est bien lui, avec son compte certifié !", a-t-il raconté. L’ex-pivot des Lakers (2,16m), quadruple champion NBA, a voulu en savoir plus sur le phénomène franco-congolais, aussi impressionnant sur les parquets que jovial en-dehors.

"J’arrive à le remercier pour son soutien… en regardant sur Google Trad"

Même aux Etats-Unis, où le hand est considéré comme un sport mineur, les médias et les internautes se sont mis à comparer Mvumbi au mythique "Shaq". "Il me dit : "Qu’est-ce qui se passe ? J’entends qu’on parle de toi et qu’on parle de moi." C’est un truc de dingue ! Je mets deux jours avant d’ouvrir le message. Et c’est bien lui ! Mais moi je suis un peu nul en anglais… J’arrive quand même à le remercier pour son soutien… en regardant sur Google Traduction. Et là il me donne son numéro personnel et me dit de l’appeler en Facetime. Je l’appelle, ça ne répond pas. Il me rappelle à 3h du matin, mais je dormais. Je le rappelle un jour après en prenant mon courage à deux mains. Je vois sa tête, je vois que c’est vraiment lui ! Malgré mon anglais catastrophique, il réussit à me comprendre", a-t-il confié sur RMC, dans un large sourire.

Depuis, O'Neal et Mvumbi sont restés en contact et une rencontre pourrait même être organisée à l’avenir, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. "Il veut qu’on se voit. On est en train d’organiser le fait de pouvoir aller aux Etats-Unis et lui pourrait venir en France s’il en a la possibilité", a expliqué Mvumbi, qui ne manque pas de sollicitations. D’un point de vue sportif, des clubs français et étrangers sont venus aux renseignements : "Je suis en pleine réflexion, je suis ouvert à tout."

>> Les podcasts du Super Moscato Show

RR