RMC Sport

Mondial de hand: la France débute par une belle victoire face à la Norvège

L'équipe de France de handball a débuté ce jeudi soir son Mondial par une victoire face à la Norvège (28-24). C'est donc le premier succès tricolore depuis la prise de fonctions du sélectionneur Guillaume Gille.

Voilà une victoire qui va faire du bien au moral. Et peut-être permettre aux Bleus de lâcher les chevaux. Dans le flou en arrivant en Egypte pour disputer le Mondial de handball, l'équipe de France a débuté ce jeudi soir la compétition de la meilleure des manières, en battant un adversaire de renom, la Norvège (28-24).

Dans leur sujet dès le coup d'envoi, Kentin Mahé, Wesley Pardin - très solide dans les buts avec 18 arrêts - et les autres ont plusieurs fois semblé se détacher au tableau des scores. Longtemps, la Norvège a toutefois su trouver les ressources pour recoller et entretenir le suspense (13-13 à la pause, 18-18 à la 44e). Notamment à cause d'un intenable Sander Sagosen (10 buts).

Mais à force de plier, le vice-champion du monde a fini par craquer dans le dernier quart d'heure. Les Bleus ont ainsi mené 23-20, puis 24-20 grâce à Remili, 25-20, et encore 26-20 par l'intermédiaire de Mahé. De quoi définitivement tuer la rencontre.

Gille n'avait pas encore connu la victoire

Premier du Mondial, ce succès est aussi le premier de l'ère Guillaume Gille. L'ancien adjoint, qui a pris la succession de Didier Dinart après le terrible échec de l'Euro au début de l'année 2020 (14e place), a dû patienter plusieurs mois avant de vivre son baptême du feu dans le costume du sélectionneur. L'expérience n'a pas très bien débuté, puisque les Bleus n'ont pu faire mieux qu'une défaite et un nul contre la Serbie début janvier, dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2022. Cette fois, la machine est lancée.

"Notre préparation n’a pas été la meilleure, on a été en difficulté sur beaucoup de secteurs, alors gagner avec la manière contre une Norvège favorite, ça nous donne la banane, s'est réjoui Mahé au micro de BeIN Sports. On a super bien abordé ce match, on a eu le temps de se remettre en question, on a su commencer avec de l'envie. Tactiquement on était en place, mais il fallait mettre le nez par terre, y aller vraiment. On y est parvenu."

L'équipe de France va désormais préparer son match contre l'Autriche samedi, avant d'affronter la Suisse lundi. Si les Bleus se qualifient en finissant parmi les trois premiers (sur quatre), ils rejoindront le tour principal et affronteront les équipes issues de la poule F (Islande, Portugal, Maroc, Algérie). A l’issue de ces matchs supplémentaires, les deux premiers se hisseront en quart de finale. 

CC