RMC Sport

Jeux paralympiques 2021: une 2e médaille d'or pour la France grâce à Foulon, Martinet en argent

Sandrine Martinet

Sandrine Martinet - ICON SPORT

L'équipe de France a décroché ce vendredi une deuxième médaille d'or lors des Jeux paralympiques de Tokyo 2021, grâce à Dorian Foulon en cyclisme sur piste, lors de l'épreuve de la poursuite individuelle (C5). Porte-drapeau de la délégation française, Sandrine Martinet devra se contenter de l'argent en judo, dans la catégorie des moins de 48 kg.

Le cycliste Dorian Foulon a offert vendredi à l'équipe de France sa deuxième médaille d'or aux Jeux paralympiques de Tokyo en s'imposant en finale de la poursuite individuelle (catégorie C5).

Champion du monde en titre de la spécialité, le pistard de 23 ans, à l'aise aussi sur route, a battu l'Australien Alistair Donohoe dans la finale pour l'or après avoir signé un nouveau record du monde en qualifications (4 min 18 sec 274). Né avec un pied bot côté gauche, Dorian Foulon a moins de puissance en raison d'un blocage de sa cheville consécutif à de multiples opérations pour redresser son pied.

>> Suivez les Jeux paralympiques en direct avec notre live commenté

Martinet en argent

Il s'était classé sixième du kilomètre la veille, déjà au vélodrome d'Izu. Avant de basculer vers les épreuves sur route, il disputera la vitesse par équipes samedi aux côtés de Kevin Le Cunff (4e de la poursuite C5) et d'Alexandre Léauté, premier médaillé d'or de la délégation française.

Ce dernier, après son titre paralympique la veille en poursuite (catégorie C2), a décroché l'argent sur le kilomètre vendredi (cat. C1-3). Ces deux médailles sur piste portent le total français à sept, avec la porte-drapeau Sandrine Martinet qui a pris l'argent ensuite en judo, dans les moins de 48kg.

Sandrine Martinet venait avec l'ambition de décrocher l'or. Elle avait pris le pari de changer de catégorie, championne chez les moins de 52kg à Rio. Elle a été battue en prolongation par l'Azerbaïdjanaise Hajiyeva. "C'est nul, je suis désolée. C'est comme lors des JO d'Athènes et de Pékin, s'est désolée Martinet. Le goût de l'argent, je le ne savoure pas. Là, j'ai perdu l'or. Je suis très, très déçue. Je la savourerai plus tard cette médaille. Je suis désolée les enfants, maman n’a pas ramené l’or. Mais maman va rentrer et on va pouvoir profiter de la vie tous les quatre."

GL avec AFP