RMC Sport

JO 2016 : menace de grève pendant les Jeux des employés du métro de Rio

-

- - -

Les employés du métro de Rio menacent de lancer une grève, pour une durée illimitée, à partir du 4 aout à minuit, soit la veille de l’ouverture des Jeux (5 au 21 aout). Ils réclament une augmentation de leurs conditions salariales.

Les fonctionnaires du métro de Rio de Janeiro menacent de se mettre en grève le 4 août, à la veille de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques, si on leur refuse une augmentation de salaire. « Si les négociations n'avancent pas il y aura une grève du métro le 4 août, à partir de minuit », pour une durée illimitée, a indiqué jeudi à l'AFP Eliel Vieira Santos Filho, un des responsables du syndicat des employés du métro de Rio (Simerj).

A lire ici >> la police de Rio arrête un homme soupçonné de liens avec le terrorisme

A lire ici >> Dopage : trois cyclistes russes exclus de Rio, trois autres menacés

A lire ici >> les Russes à Rio "en mode combat"

Le syndicat se plaint dans un communiqué de l'offre insuffisante proposée par la direction : « 5% (d'augmentation), honte olympique ! », est-il écrit en grosses lettres vertes et jaunes, les couleurs du Brésil. Les employés réclament un minimum de 9,83% d'augmentation, équivalent à la hausse de l'inflation dans la période, a précisé le dirigeant syndical. Les négociations se poursuivent sous la houlette de la justice du travail et une assemblée générale des employés est prévue le mercredi 3.

Le précédent de la Coupe du monde

Pendant la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, les employés du métro de São Paulo avaient fait grève pendant cinq jours, jusqu'à ce qu'ils obtiennent satisfaction. A Rio de Janeiro, le personnel au sol des deux aéroports avait déclenché des grèves partielles au moment où arrivaient des milliers de touristes dans la ville pour assister au Mondial de foot. A Natal (nord-est), l'une des douze ville hôtes du Mondial, les chauffeurs de bus, le seul moyen de transport public de la ville, avaient fait grève également, profitant de la visibilité donnée par l'événement.

dossier :

Rio 2016

AFP