RMC Sport

JO 2018: "Mon pire cauchemar est arrivé", Papadakis très gênée par son problème de costume

Deuxièmes du programme court ce lundi en patinage artistique aux JO 2018, Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis ont été perturbés par un problème de costume, qui a laissé apparaître le sein de cette dernière.

Gabriella Papadakis en larmes. Après s’être présentée en zone mixte devant la presse, la patineuse française n’a pu contenir son chagrin. Et la deuxième place du programme court obtenue avec Guillaume Cizeron derrière leurs rivaux canadiens Moir et Virtue n’est pas la raison de cette grande tristesse. La faute revient à un problème de costume, qui a malencontreusement exposé l’un de ses seins en direct en mondovision lors des JO 2018.

"C'est vrai que ça a été un peu difficile à gérer pour eux. Ils ne pensaient qu'à ça. J'imagine que Gabriella était à chaque fois au bord de se retrouver topless, ce qui n’est quand même pas très agréable", expliquait leur coach Romain Haguenauer après la compétition. "Gabriella est un peu touchée du fait qu’elle a exposé sa poitrine au monde entier. Ce n’est pas la première, il y a eu Beyonce et Janet Jackson et tant d’autres avant. Elle s’en remettra. Ça arrive au moment où on souhaite que ça n’arrive pas."

"Mon pire cauchemar est arrivé aux JO"

Une heure après le tirage au sort, au moment de prendre le bus, Papadakis semblait encore très touchée. Très active sur les réseaux sociaux, la patineuse devra s’en écarter jusqu’à ce mardi afin de préparer au mieux le programme libre, car l’image a déjà fait le tour de la toile. "Le haut de ma robe s’est ouvert, je l’ai senti et j’ai juste continué à patiner, je n’avais pas le choix. J’ai prié pour que ça ne tombe pas… Ça m'a beaucoup déconcentrée, mon pire cauchemar est arrivé aux JO, c'est arrivé dans les premières secondes du programme", réagissait après coup Gabriella Papadakis, marquée en conférence de presse.

A lire aussi >> JO 2018: Faivre écarté du Team Event après ses propos individualistes

La Française a été soutenue par Guillaume Cizeron et le clan tricolore, mais aussi par son principal concurrent Scott Moir, qui l’a prise dans ses bras juste avant la conférence de presse. Un problème de costume qui tombe donc au pire des moments, alors que Papadakis patine avec celui-ci depuis le début de la saison, et qu’elle n’avait jamais rencontré de problème auparavant.

"Est-ce qu’il y a une pression qui était mal attachée, ça a fait de la tension et ça a fait lâcher les autres? Je ne sais pas, je suis dépitée", a confié la styliste Sophie Thomas à 20Minutes. "Je sais très bien qu'ils m'en veulent et ils ont toutes les raisons de m'en vouloir. Je m'en veux déjà tellement moi-même." Deuxièmes à 1,74 point des Canadiens, Cizeron et Papadakis ont encore toutes leurs chances de remporter la médaille d’or ce mardi.

-
- © -

Gaillhaguet: "Nous avons le meilleur programme libre"

Le président de la Fédération, Denis Gaillhaguet, se montre d’ailleurs confiant. "Ce n'est pas les patins, ni les costumes qui font gagner une compétition, c'est le mental. De manière très chauvine, je pense que nous avons de très loin le meilleur programme libre. L'an dernier, nous avions déjà remonté plus de 2 points et je vois pas pourquoi avec un meilleur programme, nous ne ferions pas la même chose dès demain".

A lire aussi >> Tout ce que vous avez voulu savoir sur les costumes du patinage artistique

D.W avec C.G et M.L