RMC Sport

JO 2018: touristes et journalistes évacués, le vent chamboule encore les Jeux

Pyeongchang

Pyeongchang - AFP

En plus de provoquer le report de nombreuses épreuves, en particulier en ski alpin et en biathlon, les fortes rafales de vent enregistrées à Pyeongchang perturbent le travail des médias et obligent les spectateurs à quitter certaines zones.

Le vent n'est pas seulement l'ennemi des athlètes et des organisateurs des JO à Pyeongchang. Il est aussi celui des spectateurs et des médias accrédités pour couvrir les deux semaines de compétition. A Gangneung, mercredi, de violentes rafales ont provoqué l'évacuation d'une tente faisant office de salle de presse à l’extérieur de la patinoire accueillant les épreuves de patinage artistique.

L'épreuve du jour au patinage artistique, le programme court par couples, était terminée depuis peu quand, autour de 15 heures locales (soit vers 7h, heure française), la salle de presse a dû être évacuée. A l'intérieur de la tente, le bruit causé par le vent, qui faisait claquer le revêtement plastique et même se secouer les luminaires, était impressionnant.

Les touristes contraints d'évacuer la zone

Des journalistes présents dans une autre tente installée à côté de l'arène de hockey sur glace, à quelques kilomètres de Gangneung, ont eux été déplacés à l'intérieur de l'enceinte. Le village médias de Gangneung était lui aussi balayé par un vent violent au même moment. Une partie de la zone olympique de Gangneung, qui accueille les épreuves de glace, a été évacuées pour des raisons de sécurité.

Les vents puissants ont poussé les organisateurs à faire évacuer cette zone, au moins temporairement, alors que les magasins et restaurants baissaient leurs stores et que des volontaires demandaient aux touristes d'évacuer la zone, mégaphones en main. En plus de contrarier le travail journalistes et le programme des spectateurs, le vent continue aussi de perturber le déroulement des épreuves. Il a entraîné mercredi le report de deux d'entre elles.

Le slalom féminin a été décalé à vendredi et l’individuel femmes en biathlon a été reprogrammé jeudi. Le ski alpin est particulièrement touché par les caprices du ciel sud-coréen. Depuis le début des JO, une seule des quatre épreuves programmées, le combiné messieurs, a pu se disputer comme prévu. Également reportées, la descente masculine et le géant féminin doivent se disputer jeudi. A condition que le vent se montre enfin clément avec les Jeux.

A lire aussi >> JO 2018: encore trop de vent, Shaun White trois étoiles… ce qu’il faut retenir de la nuit

VIDEO - Justine Braisaz, l'espoir du biathlon français qui veut une médaille

RR avec AFP