RMC Sport

JO 2021: Alves, Pedri, Gignac… le onze de rêve du tournoi de football

Le tournoi masculin de football des Jeux olympiques 2021 a débuté ce jeudi au Japon. Avec quelques stars mondiales et plusieurs grands espoirs. L’occasion d’imaginer une équipe type, qui a particulièrement fière allure.

La cérémonie d’ouverture n’a pas encore eu lieu, mais les Jeux olympiques 2021 ont déjà commencé au Japon. A Tokyo et ailleurs. Le tournoi de football masculin a notamment débuté ce jeudi, un jour après celui des filles. Et plusieurs stars y participent. Entre les joueurs confirmés, qui ont accepté de venir renforcer leur sélection, et les talents de demain, le casting a fière allure. RMC Sport s’est amusé à piocher dans les différentes nations pour établir un joli onze type.

>> France-Mexique en direct

Guillermo Ochoa (Gardien - Mexique)

C’est un véritable monument dans son pays. Du haut de ses 110 sélections, Memo Ochoa a quasiment tout connu sous le maillot du Mexique. Quadruple vainqueur de la Gold Cup, le portier de 36 ans a disputé deux Coupe du monde comme titulaire (2014, 2018). Mais c’est la première fois qu’il est retenu pour les Jeux olympiques. Et l’ancien gardien de l’AC Ajaccio, qui est revenu dans son club formateur depuis deux ans (Club America), compte bien en profiter pour se faire plaisir.

Dani Alves (Défenseur - Brésil)

Lui aussi est une vraie légende. Bien au-delà du Brésil. Longtemps considéré comme le meilleur latéral droit de la planète, Daniel Alves est toujours en activité à 38 ans. L’ancien joueur du PSG et du Barça, désormais à Sao Paulo, a été convoqué pour encadrer les jeunes talents de la Seleçao. Un rôle que le taulier aux dizaines de trophées entend jouer à fond.

Pau Torres (Défenseur - Espagne)

Après avoir atteint les demi-finales de l’Euro avec la Roja (défaite face à l’Italie aux tirs aux buts), Pau Torres enchaîne en disputant ces JO. Le défenseur de Villarreal de 24 ans est là pour amener de la sérénité à l’arrière-garde de l’Espagne. Un atout de choix pour la formation ibère.

Eric Garcia (Défenseur - Espagne)

Lui aussi a disputé l’Euro sous les ordres de Luis Enrique, même s’il a moins joué que Pau Torres. Mais à tout juste 20 ans, Eric Garcia a l’âge de faire aussi partie de la sélection olympique. Alors le défenseur du Barça, qui a retrouvé cet été son club formateur après un exil de deux ans à Manchester City, est venu mouiller le maillot au Japon.

Eric Bailly (Défenseur - Côte d’Ivoire)

La sélection ivoirienne va pouvoir compter sur son expérience et son leadership. Le défenseur de Manchester United a accepté de venir batailler au Japon cet été. Et à 27 ans, Eric Bailly s’annonce comme l’un des hommes forts de ce tournoi olympique.

Bruno Guimaraes (Milieu de terrain - Brésil)

Le joueur de l’Olympique Lyonnais se présente en terre nippone comme l’un des cadres de l’équipe du Brésil. A 23 ans, Bruno Guimaraes dispose déjà d’une solide expérience. Sa technique, sa hargne et son sens du placement devraient faire beaucoup de bien à la jeune Seleçao.

Marco Asensio (Milieu offensif - Espagne)

C’est l’une des stars en crampons de ces Jeux olympiques. A 25 ans, Marco Asensio est un visage bien connu des socios du Real Madrid. Et donc de tous les amateurs de foot. Sa qualité technique, ses dribbles et ses accélérations pourraient faire très mal durant la compétition. A lui de se placer au-dessus de la mêlée.

Pedri (Milieu défensif - Espagne)

Les adeptes du Barça le suivent depuis longtemps déjà. Mais le grand public l’a découvert il y a quelques semaines durant l’Euro. Au sein d’une équipe d’Espagne qui est montée en puissance, Pedri a été particulièrement impressionnant. Le milieu offensif de 18 ans a rayonné dans l’entrejeu. Il espère en faire autant dans les prochains jours.

Florian Thauvin (Milieu offensif - France)

Le champion du monde 2018 est venu prêter main forte aux Bleuets. Après avoir quitté l’OM pour rejoindre les Tigres (au Mexique), Florian Thauvin, non retenu pour l’Euro, a accepté d'intégrer le groupe de Sylvain Ripoll. Une manière de retrouver un maillot bleu que l’ailier de 28 ans n’a plus porté depuis juin 2019.

Richarlison (Attaquant - Brésil)

A peine le temps de digérer qu’il est déjà sur le pont. Finaliste malheureux de la Copa America (défaite 1-0 face à l’Argentine), Richarlison sera le principal atout offensif du Brésil lors de ces JO. L’attaquant d’Everton, âgé de 24 ans, a le talent pour mener la Seleçao vers une médaille.

André-Pierre Gignac (Attaquant - France)

Il est venu en mode grand-frère. Pour s’offrir un dernier frisson sous le maillot national. A 35 ans, André-Pierre Gignac tentera de mettre son vécu et sa soif de vaincre au service des Bleuets. Preuve de son implication, l’ancien Marseillais, devenu une légende chez les Tigres, porte le brassard au Japon.

Le onze de rêve des JO 2021 :

Ochoa - Dani Alves, Pau Torres, Eric Garcia, Bailly - Guimaraes, Pedri, Asensio - Thauvin, Gignac, Richarlison

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport