RMC Sport

JO 2021: face à la polémique, l’artiste des cérémonies, au passé de harceleur, démissionne

L’artiste Cornelius, qui devait interpréter les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques 2021 de Tokyo (23 juillet-8 août), a démissionné face à l’indignation provoquée par des histoires de harcèlement remontant au lycée.

Nouveau rebondissement autour des Jeux olympiques de Tokyo 2021. Cornelius, l'artiste chargé des musiques des cérémonies d'ouverture et de clôture, vient de démissionner. D'après Yahoo!, le compositeur Keigo Oyamada, son véritable nom, a annoncé cette décision face à la vague de pression qu'il subissait.

>> Suivez toutes les infos sur les Jeux olympiques EN DIRECT

En 1994, Cornelius a avoué que, lycéen, il avait brimé ses camarades, les enfermant, les frappant, les obligeant à se masturber, à manger leurs déjections. Il s'en était excusé mais ces déclarations sont remontées à la surface la semaine passée lorsqu'on a appris que Cornelius allait gérer les musiques des cérémonies olympiques et paralympiques.

Oyamada s'était livré ses actes de harcèlement sur des personnes en état de faiblesse et de handicap. Impossible d'avoir eu ce comportement lorsqu'on doit "prôner l'unité" et notamment lors de la quinzaine paralympique. La cérémonie d’ouverture, programmée vendredi, se déroulera à huis clos, comme la totalité des épreuves.

"Nous ne voulons pas que les athlètes se sentent seuls dans les stades, a indiqué Thomas Bach, président du CIO dimanche, après avoir annoncé quelques mesures pour atténuer les conséquences du huis clos. Nous voulons soutenir les athlètes, leur montrer que beaucoup de monde est derrière eux et les supportent. Ces Jeux olympiques seront suivis par des milliards de personnes à travers la planète. Nous voulons offrir à ces milliards de personnes autour de la planète, la possibilité de montrer leur soutien aux athlètes et d’être avec eux. Et de leur montrer qu’ils sont avec eux."

MM à Tokyo