RMC Sport

JO 2021: grâce à l'or en escrime, la France double la Corée du Sud au tableau des médailles

Avec deux nouvelles breloques (une en or et une en argent), la France comptabilise 21 médailles et grimpe au septième rang du tableau des Jeux olympiques 2021 de Tokyo.

Après la razzia de samedi, la délégation tricolore a apporté deux nouvelles médailles ce dimanche et conclut un très bon week-end à Tokyo. Dans la nuit, Florent Manaudou a signé son incroyable come-back en arrachant la deuxième place sur le 50m nage libre, derrière l'intouchable Caeleb Dressel, vainqueur de sa cinquième médaille d'or sur cette édition. Il s'agit de la troisième breloque pour le cadet des Manaudou, après l'or à Londres et l'argent à Rio.

Avec les deux nouvelles médailles, la délégation tricolore compte 21 breloques (cinq en or, dix en argent, six en bronze). La France remonte à la septième place au classement et passe devant la Corée du Sud. Le tableau est toujours dominé par la Chine (51 médailles, dont 24 en or). Les Etats-Unis (59 breloques, 20 en or) repassent devant le Japon (31 médailles, 17 en or).

L'escrime, deuxième pourvoyeur de médailles dans le clan tricolore

La consécration de la journée est venue de l'escrime, deuxième pourvoyeur de médailles derrière le judo (cinq breloques, dont deux en or). Les fleurettistes Erwann Le Péchoux, Enzo Lefort, Julien Mertine et Maxime Pauty ont vengé les filles et les sabreuses, défaites par la Russie en finale. L'équipe de France s'est facilement imposée face aux Russes (45-28) et trouve les héritiers de Brice Guyart, Jean-Noël Ferrari, Patrice Lhôtellier et Lionel Plumenail, champions olympiques à Sydney. Rendez-vous dès lundi avec le tir et la gym pour d'éventuelles médailles !

AS