RMC Sport

JO 2021 (judo): Pinot et Clerget éliminés, pas de médaille pour les Français

Après quatre jours ponctués par autant de médailles, le judo français a mis fin à sa série ce mercredi. Margaux Pinot a connu la défaite dès son entrée en lice dans la catégorie de smoins de 70 kilos. Axel Clerget a été sorti lors des huitièmes de finale chez les moins de 90kg.

Avec quatre médailles pour le judo français, on pouvait s'attendre à ce que la belle série continue ce mercredi; Il n'en sera rien avec les éliminations rapides Margaux Pinot et Axel Clerget.

Margaux Pinot, qui représentait une vraie chance de médaille, a été éliminée par la Grecque Elisavet Teltsidou dès son premier combat dans la catégorie des -70 kg, mercredi aux JO de Tokyo. La Française, deux fois championne d'Europe en 2019 et 2020, 3e des Mondiaux en 2019, a été sanctionnée de trois pénalités en deux minutes trente de combat et a donc été disqualifiée.

"C'est un profil que je n'aime pas du tout, j'avais déjà perdu deux fois contre elle. Mais j'avais travaillé d'arrache-pied et voilà, ça ne suffit pas. C'est cruel mais c'est le jeu, a-t-elle déclaré après sa défaite, manifestement très affectée. La deuxième pénalité je ne la comprends pas. C'est elle qui me met un coup de pied, elle est sanctionnée mais je prends aussi la pénalité. Apparemment j'en ai remis un, mais je n'ai pas trop compris. Mais elle a joué tactique, elle a mis de l'impact dès le début et c'est ce qu'il fallait faire contre moi, c'est comme ça qu'elle m'avait déjà battue."

Une première journée sans médaille pour le judo français

Dans la catégorie des -70 kg, Margaux Pinot, numéro 3 mondiale, avait obtenu son billet pour les JO aux dépens de Marie-Eve Gahié, numéro 2 mondiale. "Ca fait chier parce qu'il y a de boulot derrière, mais c'est pareil pour tout le monde", a conclu Margaux Pinot.

De son côté, Axel Clerget a passé un tour en dominant le Tadjik Komronshokh Ustopiriyon, à l'issue d'un golden score. Mais le représentant français dans la catégorie des moins de 90 kg a été battu au stade des huitièmes de finale par le Néerlandais Noel Van't End, numéro 2 mondial, à terre après un waza-ari (balayage) dans le golden score.

Porte-drapeau de la sélection tricolore, Clarisse Agbegnenou avait décroché ce mardi la médaille d'or dans la catégorie des moins de 63 kg. Amandine Buchard, Sarah-Léonie Cysique et Luka Mkheidze avaient obtenu avant eux aussi une médaille, respectivement en argent pour les deux premières et en bronze pour le dernier cité, dans la catégorie des moins de 60kg. Cette cinquième journée à Tokyo sera donc dans la première sans médaille pour le judo français.

GL avec AFP