RMC Sport

JO 2021 (judo): l’Allemande giflée par son coach le défend

La judoka allemande Martyna Trajdos a défendu son entraîneur après les deux gifles de motivation qu'il lui a assénée mardi avant d’entrer sur le tatami pour son combat face à la Hongroise Szofi Ozbas en moins de 63kg.

La scène est devenue virale en un claquement de doigts... ou plutôt de baffes. On y voit l’entraîneur de la judoka allemande, Martyna Trajdos, l’attraper par le col, la secouer et lui asséner deux gifles expéditives. Une motivation musclée avant son combat face à la Hongroise Szofi Ozbas en 16es de finale du tournoi de judo dans la catégorie des moins de 63kgs aux Jeux olympiques de Tokyo. La méthode de l’entraîneur, Claudiu Pusa, figure déjà en bonne place parmi les images marquantes de ces JO.

>> Suivez toutes les infos sur les JO 2021 EN DIRECT

Face à l’ampleur prise par la séquence, la judoka allemande, championne d’Europe en 2015, a tenu à rassurer tout le monde sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’un rituel bien rodé entre une athlète et son entraîneur pour faire monter la pression avec un combat.

"On dirait que qu’il ne frappe pas assez fort, s’est amusée l’athlète de 32 ans dans un message sur Instagram accompagnant la vidéo déjà culte. J'aurais aimé pouvoir faire les gros titres pour d’autres raisons aujourd'hui. Comme je l'ai déjà dit c'est le rituel que j'ai choisi avant la compétition! Mon entraîneur fait juste ce que je veux qu'il fasse pour me motiver!"

"S'il vous plaît, ne le blâmez pas"

"Ne vous inquiétez pas les gars!, a-t-elle ajouté dans une story. C’est ce que j’ai demandé à mon entraîneur de faire donc, s’il vous plait, ne le blâmez pas. J’ai besoin de ça avant mes combats pour être réveillée."

Cet échauffement particulier n’a pas porté ses fruits sur le tatami puisque l’Allemande s’est inclinée face à la Hongroise. C’est finalement la Française Clarisse Agbégnénou qui s’est parée d’or dans la catégorie à l’issue de cette journée en battant la Slovène Tina Trstenjak en finale au golden score.

NC