RMC Sport

JO 2021: la Guinée revient sur sa décision de ne pas participer

Après avoir annoncé son intention de ne pas envoyer ses athlètes à Tokyo pour les JO 2021 pour un motif sanitaire, le ministre des sports est revenu sur sa décision et les cinq membres de la délégation guinéenne verront bien Tokyo 2020.

Les cinq athlètes guinéens qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo ont vécu les montagnes russes ces dernières heures.

>> JO 2021: les infos en direct

Une non-participation pour "motif sanitaire"

Mercredi, ils apprenaient par la voix du ministre des sports Sanoussy Bantama Sow qu'ils ne seraient finalement pas autorisés à se rendre au Japon pour l'événement en raison d'un "motif sanitaire". "En raison de la recrudescence de variants de la Covid-19", le gouvernement, "soucieux de préserver la santé des athlètes guinéens, a décidé avec regret l'annulation de la participation de la Guinée", écrivait-il dans une lettre adressée au président du Comité olympique guinéen. Une source proche du gouvernement de Conakry évoquait, elle, des problèmes financiers et des primes impayées comme argument principal.

Le ministre des sports révise son jugement

Finalement, la volte-face est totale ce jeudi puisque la Guinée va bel et bien envoyer ses athlètes à Tokyo. "Le gouvernement, après l'obtention de garanties des autorités sanitaires, donne son accord pour la participation de nos sportifs à la 32e Olympiade de Tokyo", a annoncé le ministre des Sports Sanoussy Bantama Sow dans un communiqué.

Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Samba Bah (judo), Fatoumata Lamarana Touré et Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme, 100 m féminin) tenteront donc de rapporter la première médaille olympique de l'histoire de leur pays, qui n'a pas connu le succès en 11 participations aux JO.

La Corée du Nord reste donc le seul pays à ne pas envoyer de délégation pour les Jeux de Tokyo, comme explicité publiquement dès avril dernier.

CP