RMC Sport

JO de Tokyo: les sponsors réclament un nouveau report

Plusieurs sponsors japonais des JO de Tokyo ont contacté les organisateurs afin d’obtenir un report de quelques mois, selon le Financial Times. Les entreprises craignent de trop grandes pertes financières en raison du nombre limité de spectateurs pendant l’événement estival.

A quelques semaines du début des JO de Tokyo (du 23 juillet au 8 août), le rendez-vous planétaire suscite toujours autant de controverse au Japon. Si les récents sondages montrent une grande opposition de l’opinion publique nipponne, de nombreux sponsors locaux réclament désormais un nouveau report.

Selon les informations du Financial Times, près de 47 partenaires japonais ont contacté les organisateurs pour retarder le début des Jeux de quelques mois. Les entreprises concernées, qui paieraient pour près de 2,5 milliards d’euros, espèrent ainsi limiter leur manque à gagner lié à la présence d’un nombre limité de spectateurs pendant l’événement en raison de l’épidémie de coronavirus.

>> Retrouvez toutes les informations sur l'impact du coronavirus dans le sport

11% de Japonais ont été vaccinés

Déjà reportés d’une année en raison de la crise sanitaire, les JO de Tokyo se dérouleront sans la présence de spectateurs étrangers. Pire, le regain de l’épidémie au Japon a poussé les organisateurs et les autorités nipponnes à envisager la mise en place des mesures contraignantes pour les fans présents dans l’enceinte olympique. Une décision sur un éventuel huis clos devrait intervenir avant le 24 juin.

"Je ne pense pas que cette proposition influencera fortement les organisateurs, car ils semblent déterminés à commencer le 23 juillet, a estimé le dirigeant de l’un des partenaires olympiques. Mais il est beaucoup plus logique, de notre point de vue, de tenir les Jeux lorsqu’il y aura plus de personnes vaccinées, que le temps sera plus frais et que l’opposition publique sera peut-être plus faible."

Outre l’opposition d’une partie du public japonais, les sponsors souhaiteraient un nouveau report afin d’attendre l’évolution de la campagne de vaccination dans le pays. Si plus de personnes sont vaccinées, le gouvernement pourrait alors revoir sa jauge de spectateurs pendant les Jeux. A l’heure actuelle, seulement 11% de la population nationale a reçu une première dose selon le quotidien, soit près de 14 millions de Japonais.

Les organisateurs inflexibles

Les sponsors qui réclament un nouveau report ont proposé de décaler les JO de Tokyo en septembre ou octobre. Mais pour le moment, les organisateurs ne semblent pas vouloir entendre raison et espèrent toujours organiser les Jeux olympiques cet été comme prévu.

"Tous nos partenaires de livraison, y compris le gouvernement national, le gouvernement métropolitain de Tokyo, le comité d’organisation de Tokyo 2020, le CIO et le CIP, se concentrent entièrement sur l’accueil des Jeux cet été, ont de leur côté assuré les organisateurs ce vendredi. Tokyo 2020 espère que toutes les personnes touchées par la pandémie de Covid-19 se rétabliront le plus tôt possible. Tokyo 2020 continuera de travailler à la tenue de Jeux sécuritaires et sécurisés cet été."

JGL