RMC Sport

La fantaisie capillaire de Yoka

-

- - AFP

Champion du monde de boxe amateur chez les super-lourds, Tony Yoka s’est offert une petite nouveauté capillaire.

Tony Yoka a en effet voulu rendre hommage à Brahim Asloum, dernier champion olympique de boxe en 2000, tout en voulant signifier son amour de boxer pour la France.

>> A regarder : Portrait olympique de Tony Yoka

Clin d'oeil à Brahim Asloum

« J’ai vu que Brahim avait fait une coupe bleu, blanc, rouge pendant ses JO. Du coup, j’ai voulu faire un truc. J’en ai parlé à mon coiffeur et je me suis fait deux gants de boxe, un bleu, et un rouge avec un éclair blanc au milieu. » Ce tatouage sur la nuque n’est d’ailleurs pas la seule fantaisie capillaire de l’équipe de France de boxe. Sa compagne, Estelle Mosselly, s’est, elle, fait une tresse bleu, blanc, rouge.