RMC Sport

Tokyo 2020: le Japon va interdire les JO aux spectateurs venus de l’étranger

Le gouvernement japonais aurait décidé de ne pas ouvrir les Jeux olympiques de Tokyo aux spectateurs venus de l'étranger selon l’agence de presse nipponne Kyodo News. Un choix dicté par la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Face à la flambée actuelle des cas de coronavirus à Tokyo et la peur d’une nouvelle vague épidémique à cause des Jeux olympiques, le gouvernement japonais va interdire la présence de spectateurs venus de l’étrangers pendant la compétition estivale (du 23 juillet au 8 août). Une décision confirmée ce mardi par certains officiels auprès de l’agence de presse locale Kyodo News.

Après avoir pesé le pour et le contre, les pouvoirs publics nippons auraient ainsi conclu que l’arrivée de nombreux fans étrangers sur le territoire national constituait un risque d’aggravation de la situation sanitaire, en permettant notamment la circulation de variants.

L’officialisation devrait intervenir lors d’une visioconférence organisée conjointement avec le CIO courant mars. Cette mesure concernera également les Jeux paralympiques, prévus du 24 août au 5 septembre prochain.

Une jauge pour le public local fixée en avril

Une autre décision devrait également intervenir durant le mois d’avril afin de fixer la jauge de spectateurs (habitants du Japon, donc) autorisés à assister aux épreuves olympiques. En attendant l’officialisation de l’interdiction des fans étrangers, le comité d’organisation des JO de Tokyo va devoir se pencher sur les conditions de remboursement pour les détenteurs de billets et faire face à un gros manque à gagner.

Après avoir été obligés de repousser d’un an les Jeux prévus initialement à l’été 2020, les organisateurs tokyoïtes ont ensuite fait face à une vive opposition du grand public japonais. Jugés trop coûteux et trop dangereux pour la santé des Japonais, les Jeux de Tokyo ne rencontrent pas pour le moment l’adhésion des populations locales.

Le départ de la flamme à huis clos

Toujours selon Kyodo News, la traversée du Japon par la flamme olympique ne se fera pas en grandes pompes. Le départ du relais sera même organisé à huis clos dans le stade de Fukushima le 25 mars. Ensuite, 10.000 coureurs se succèderont à travers les 47 préfectures nippones jusqu’à l’ouverture des Jeux olympiques le 23 juillet.

Reste à savoir si cette cérémonie d’ouverture sera, elle aussi, organisée à huis clos ou si les spectateurs y seront les bienvenus. Pour les fans étrangers, la réponse est malheureusement déjà connue: c’est non.

JGL