RMC Sport

Championnats France de natation: Metella se surprend, dernière répétition avant Tokyo pour Manaudou

Mehdy Metella a réalisé le quatrième meilleur temps de sa carrière sur 100m papillon dès les séries ce dimanche lors de la dernière journée des Championnats de France de natation à Chartres. De bon augure dans une compétition qui sert de sélection pour les JO de Tokyo. Florent Manaudou espère améliorer son 50m nage libre.

Les yeux écarquillés, incrédule, Mehdy Metella a réveillé la piscine de Chartres en séries du 100m papillon. Et s’est surpris lui-même. Le Marseillais qui n’a pas réussi à se qualifier sur le 100m nl (4ème vendredi) a réalisé le meilleur temps des séries du 100m papillon en 51s18c, soit la 4ème meilleure performance de sa carrière.

"Surpris parce que le but c’était de nager 52s, le temps demandé le matin pour la qualification, expliquait le Guyanais. Je relâche les derniers 10m, je touche le mur, j’entends 51s… Je me dis 51s9. J’enlève mes lunettes de piscine pour regarder le tableau d’affichage, mes lentilles comme d’habitude me font faux bon. Et je vois 51s18, je me dis ce n’est pas possible il y a eu un problème avec les plaques comme hier!"

Metella espère réaliser les minima

Déçu après les championnats d’Europe de Budapest en mai dernier, le recordman de France de ce 100m papillon avouait encore ce matin "avoir voulu arrêter sa saison après le meeting de Canet quelques jours après Budapest. Je me disais ça ne sert à rien ils nagent trop vite. Partir pour faire le papier peint je n’ai plus l’âge. Je n’ai plus l’âge pour faire simplement des finales, c’est minimum les podiums sur n’importe quelle marche."

C’est dont un Mehdy Metella "fier de son parcours depuis les championnats d’Europe" et qui s’est senti ce matin "léger et sans pression" qui devra réaliser les minima en finale ce soir (51s96) pour valider sa qualification Olympique.

Manaudou emmagasiner de la confiance

Florent Manaudou aura lui une dernière occasion de faire descendre le chronomètre sur le 50m nl avant les Jeux Olympiques de Tokyo. Le champion Olympique a réalisé le deuxième temps des séries ce matin en 22s20c derrière Maxime Grousset (21s94c).

Auteur d’un bon 100m vendredi matin en séries (48s54c), le marseillais déçu de ses dernières sorties sur sa distance fétiche et déjà qualifié pour Tokyo tentera d’emmagasiner un peu de confiance avant de défier, entre autre, l’américain Caeleb Dressel auteur d’un 21s29c en série des sélections Olympiques US hier.

Hénique en grande forme

Mélanie Hénique continue elle de dérouler. Après son record de France hier soir sur le 50m papillon, la Marseillaise a été la plus rapide des séries du 50m nl ce matin en 24s55c. C’est le troisième meilleur chrono de la carrière de Mélanie Hénique sur cette distance où elle a déjà décroché sa qualification pour Tokyo.

En finale ce soir, Marie Wattel, Charlotte Bonnet et Béryl Gastaldello tenteront de décrocher le deuxième ticket Olympique sur la distance. Il s’agit de la dernière chance pour Beryl Gastaldello de se qualifier en individuel pour les jeux Olympiques de Tokyo.

Julien Richard