RMC Sport

Natation: Florent Manaudou valide sa qualification pour les JO sur 50m

Florent Manaudou, revenu dans les bassins au printemps 2019 avec l'ambition de reconquérir l'or olympique sur 50m, s'est qualifié ce vendredi pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Objectif atteint et soulagement pour Florent Manaudou. Le champion olympique 2012 et vice-champion olympique 2016 du 50m nage libre a validé, ce vendredi à Marseille, sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo sur 50m. Il est le seul nageur français à avoir réussi le temps demandé au bout de la première phase de qualification olympique ouverte depuis décembre.

La tête d'affiche de la natation française à Tokyo

Il avait abandonné la natation après les JO 2016 de Rio et s’était ensuite adonné au handball pendant un peu plus de deux ans, avant d’annoncer son retour en mars 2019 avec l'ambition de reconquérir l'or olympique. A 30 ans, il sera la tête d'affiche de la natation française à Tokyo cet été (23 juillet-8 août).

Le frère cadet de Laure Manaudou a remporté le 50m du meeting Golden Tour de Marseille en 21'72", soit le deuxième meilleur chrono depuis son retour à la compétition. Il a amélioré d’un dixième le chrono qu’il avait réalisé aux championnats de France de Saint-Raphaël fin décembre. Il s'agissait donc ce vendredi du dernier 50m de la première phase de qualification olympique ouverte par la Fédération française de natation. Manaudou, qui a réalisé les minimas (21'80"), est donc officiellement du voyage pour le Japon cet été où il disputera ses troisièmes Jeux olympiques. Il devra simplement être présent aux championnats de France de Chartres (15-20 juin).

"C’est un soulagement"

"Vu ce que j’avais fait ce matin (21'87"), j’espérais un peu mieux, a reconnu le Marseillais après sa course disputée dans son bassin d’entraînement du Cercle des nageurs de Marseille. Déjà ce matin j’espérais nager un peu plus vite, mais c’était une finale et j’ai fait des bonnes choses ce matin, des bonnes choses ce soir. Si j’avais combiné les deux j’aurais nagé un peu vite mais j’essaye de construire mes courses maintenant. J’avais beaucoup de mal sur les fins de course aux championnats de France. C’est en construction. On est en mars et 21'7" en mars je ne vais pas cracher dessus vu ce que j’ai fait il y a six semaines. Et je vais aux JO donc l’objectif était là et c’est cool."

Il peut désormais se concentrer sur la préparation pour les JO. "C’est un soulagement parce qu’on a 17-18 semaines pour préparer les Jeux, pour bosser", a-t-il ajouté. Manaudou ne nagera pas le 100m nage libre dimanche à Marseille. La tête d’affiche de la natation française s’alignera en mai aux championnats d’Europe à Budapest. Il devrait également disputer les meetings de Canet et Monaco puis les championnats de France du 15 au 20 juin à Chartres.

RR avec Julien Richard