RMC Sport

Natation : un tatouage "olympique" cause une disqualification

-

- - AFP

Le Britannique Josef Craig, champion paralympique de natation à Londres en 2012, a été disqualifié des championnats d’Europe au Portugal à cause d’un tatouage sur sa poitrine représentant les anneaux olympiques.

L’esprit olympique. Dans la tête et sur le corps. Le nageur paralympique britannique Josef Craig (19 ans) possède un tatouage sur sa poitrine représentant les anneaux et la flamme olympiques. Malheureusement, ce dessin corporel lui a coûté une médaille lors des championnats d’Europe handisport à Funchal (Portugal) dimanche dernier. Qualifié pour la finale sur 100m, Josef Craig n'a finalement pas pu continuer à nager, puisque disqualifié… à cause de son tatouage.

« La publicité sur le corps n'est pas autorisée »

Le règlement est clair. « La publicité sur le corps n'est pas autorisée, de quelque manière que ce soit et cela inclut aussi les anneaux olympiques. L'athlète ne portait pas de cache et a donc été disqualifié, a indiqué à la BBC un porte-parole du Comité international paralympique. Toutes les équipes sont informées de la politique publicitaire lors d'une réunion technique avant la compétition. Ce n'est pas comme si personne ne leur avait rappelé les règles. »

Craig a dû cacher son tatouage

Le lendemain, Josef Craig a pu concourir sur le 400m nage libre et décrocher une médaille d’argent après s’être adapté au règlement. Le plus jeune médaillé d’or des Jeux Paralympiques Londres 2012, qui est atteint d’une infirmité motrice cérébrale, a caché son tatouage. « Il l’a recouvert, a expliqué sa mère au Daily Mail. C’est collé et aussi longtemps que ça le restera, il pourra participer aux compétitions. » Et notamment aux Jeux Paralympiques, cet été à Rio (7 au 18 septembre). Avant ses ennuis à Funchal, Josef Craig avait réussi le temps de qualification.

B.Duguine