RMC Sport

Les petites phrases de l'After - "Bouna Sarr, soyons sérieux, c’est un joueur de Ligue 2 !"

-

- - -

L'After est revenu sur le dernier match de la phase aller disputé ce dimanche entre  Bordeaux et l'OM. Une rencontre qui a conforté nos spécialistes foot sur les travers de Batshuayi, Ocampos, Sarr et  Rolando.

Daniel Riolo

« On a vu un match d’une grande pauvreté tactique et technique. »

« L’analyse de Barrada : "On s’est créé beaucoup d’occasions." J’aimerais qu’il me montre où sont les occasions. »

« C’est souvent triste le Matmut. Mais ce soir, c’était bien, c’était plein. »

« Vous avez remarqué ? Les joueurs terminent cramés à la 70e. C’est tellement physique que les mecs font de l’athlé, ce n’est plus du foot. 

« Rekik ou Rolando ? Qu’est ce qui est le plus grave entre la peste et le choléra ? Quand on saura, on pourra choisir entre Rekik et Rolando. »

« Ocampos ? Je pensais qu’il allait s’améliorer. Mais je ne le vois pas progresser. »

« Bouna Sarr, soyons sérieux, c’est un joueur de Ligue 2 ! »

« Entre Ocampos et Bouna Sarr, je me repose la question : entre la peste et le choléra… »

« L’OM jouait sans son sauveur : Nkoudou. Comment c’est possible que ce joueur-là soit le meilleur de l’OM ? »

« Michel, un moment, il faut aussi parler de lui. Où il fait progresser les mecs ? L’année dernière, Marseille avait des latéraux qui montaient tout le temps. »

« Batshuayi ne joue pas avec les autres. Il n’est pas avec le collectif. Il va se réfugier derrière les stats mais dans le jeu, il est d’un apport nul. »

Chérif Ghemmour

« C’est dans ce genre de match que tu vois les vrais limites de Marseille. »

« Les Bordelais comme les Marseillais étaient surpris de marquer. »

« Bouna Sarr, on nous l’a présenté comme la futur perle. »

Florent Gautreau

« La défense marseillaise me fait toujours un peu peur, notamment par rapport au manque de concentration après un but. Je ne suis pas rassuré par Rolando. Mendy n’est pas à son niveau de l’an dernier, etc. »

« A choisir, je préfère Rekik à Rolando. »

« Batshuayi est trop personnel. C’est affligeant. »

« L’arrêt de Mandanda, c’était un bel arrêt mais pas un arrêt de classe mondiale. »

« Ce soir, je ne m’attendais pas à avoir un grand match. Moi, je ne suis pas déçu. »

« Il faut ouvrir le dossier Batshuayi ! S’il avait été un bon attaquant et moins perso, il aurait pu te faire gagner ce match. »

« Il y a tout même un gros paradoxe : dans le jeu Batshuayi n’est pas bon, mais il marque. Alors qu’en Ligue 1, il y a des mecs qui sont plutôt bons mais qui ne marquent pas. »

« Cabella, je l’ai trouvé discret. A une époque, je l’aurais mis un peu Casper. »

« Rekik c’est le choléra et Rolando c’est la peste ? Oui parce que la peste c’est vraiment terrible ! »