RMC Sport

Double Contact - Ninho: "Mbappé et moi, on se ressemble"

Ninho

Ninho - @RMCSport

RMC Sport a lancé "Double Contact", sa nouvelle rubrique "culture-sport". Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens funs, intimes et décalés avec des artistes qui font l’actualité. A l’occasion de la sortie de son album "Comme prévu", disponible depuis le 8 septembre, on a rencontré le rappeur Ninho. Maillot de Kylian Mbappé sur le dos, le jeune punchliner du 77 nous a parlé de sa passion pour le PSG, mais aussi des Bleus, de Cristiano Ronaldo et même un peu de tennis.

Il n’était pas même pas au courant. Il a fallu qu’on sorte notre portable et qu’on lui montre la vidéo pour que Ninho découvre Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot en train de s’ambiancer sur l’un de ses sons. Une séquence tournée quelques jours plus tôt dans la salle d’entraînement du PSG et partagée sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le rappeur de Nemours se familiarise encore avec la célébrité. Depuis que son morceau "Mamacita" a dépassé les 35 millions de vues sur YouTube et que son album "Comme prévu", sorti le 8 septembre, est devenu disque d’or, son quotidien a pris une autre ampleur.

Un succès auquel ne s’attendait pas forcément William (son vrai prénom), grand amateur de foot et supporter revendiqué de Paris. C’est d’ailleurs avec un maillot de Kylian Mbappé sur le dos qu’on l’a retrouvé dans le nord de la capitale. L’occasion de parler du surdoué de Bondy, de trois ans son cadet, dont il se sent proche et qu’il imagine bien marquer l’histoire. Mais aussi du capitaine Thiago Silva, de ses souvenir de Ronaldinho et du transfert record de Neymar. Sans oublier l’absence de Karim Benzema chez les Bleus, les bonnes œuvres de Cristiano Ronaldo et son intérêt pour le tennis.

"J’aimais bien jouer au tennis mais c’était trop cher"

Comme beaucoup de jeunes de son quartier, William a usé ses premières baskets sur les terrains de foot de Nemours, en Seine-et-Marne. Jusqu’à l’adolescence, il a fait admirer ses talents de finisseur dans un style d’avant-centre "à la Thierry Henry". Avant de se consacrer au son. Entre-temps, il a aussi fait un peu de tennis avec les moyens du bord. Et puis il est tombé sous le charme du PSG, un soir de 2003, lorsque Ronaldinho a fait parler sa magie au Vélodrome…

"Ronaldo donne beaucoup d’argent, je l’estime pour ça"

Ninho s’intéresse de près aux footballeurs. Et pas uniquement pour ce qu’ils font balle au pied. Le rappeur de 21 ans apprécie ainsi la générosité de Cristiano Ronaldo, qui soutient de nombreuses associations caritatives. Avec de gros chèques à la clé. Sur le terrain, en revanche, l’interprète de "Mamacita" n’arrive pas à départager le buteur portugais et Lionel Messi, "le buteur fou". Deux extraterrestres.

"On ne peut pas cracher sur Benzema comme ça"

Il est de la même génération que les nouvelles étoiles du football français : Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé, Kingsley Coman ou Thomas Lemar. Une promo de surdoués que Ninho imagine bien atteindre les sommets. Et pourquoi pas remporter une Coupe du monde ? En revanche, le punchliner du 77 regrette de ne plus voir Karim Benzema porter le maillot national. Une anomalie selon lui.

"Thiago Silva a une vraie attitude de capitaine"

Certains estiment que Thiago Silva manque de leadership pour être le capitaine du PSG. Ce n’est pas le cas de Ninho. L’artiste d’origine congolaise trouve au contraire que le défenseur brésilien a le biceps parfaitement taillé pour porter le brassard dans la capitale. A l’inverse de Neymar, dont il a suivi l’arrivée avec passion cet été. Sans trop y croire, jusqu'au jour où la star du Barça a posé le pied sur le tarmac du Bourget.

"Mbappé et moi, on se ressemble"

Comme tout le monde, Ninho est bluffé par les performances et la maturité de Kylian Mbappé. En passant de Monaco au PSG cet été, l’attaquant de 18 ans est resté sur sa lancée. Celle d’un surdoué prêt à griller toutes les étapes menant vers les sommets. Au point de se faire déjà une place parmi les stars du foot mondial. Une ascension fulgurante dans laquelle le jeune rappeur de Seine-et-Marne se reconnait à son niveau.

Alexandre Jaquin avec Maxime Deloffre

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur