RMC Sport

"C'est impossible": Laporte ne croit toujours pas au suicide de Dominici

Invité de TPMP ce jeudi soir sur C8, le président de la FFR Bernard Laporte a évoqué la disparition de Christophe Dominici. Trois mois plus tard, l'ancien sélectionneur du XV de France ne croit absolument pas au suicide de l'ex-ailier tricolore.

Voilà déjà trois mois que Christophe Dominici, petit ailier mais grand nom du rugby français, s'est éteint à l'âge de 48 ans. Le 24 novembre dernier, l'ancien joueur de Toulon, du Stade français et des Bleus avait été retrouvé mort dans le Parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), après avoir fait une chute d'une dizaine de mètres de haut.

Si les premiers éléments de l'enquête ont laissé penser à un suicide, la famille de l'ex-international a toujours rejeté cette hyptohèse, privilégiant celle de l'accident. C'est aussi l'avis de Bernard Laporte.

"Je me dis qu'il a glissé"

Invité de l'émission TPMP, ce jeudi soir sur C8, le président de la FFR et ancien sélectionneur du XV de France est revenu sur ce drame. En balayant à son tour l'idée d'un suicide.

"On ne peut pas le croire, c’est une évidence, lance le patron du rugby hexagonal. Christophe avait tout, il était heureux (Dominici a souffert de multiples épisodes dépressifs, ndlr), il se régalait dans ses business, donc on se dit que c’est impossible. Ou alors il y a quelque chose qui nous a échappé, mais pour moi c’est impossible, je ne retiendrai jamais cette idée-là. Il se tenait à un parapet, je me dis qu’il a glissé. Je l’ai eu deux ou trois jours avant… Je me dis que ce n’est pas possible…" Et de le répéter: "Ou alors il y avait des choses que je ne savais pas".

Egalement présent en plateau, le père de Christophe Dominici, Jean, a donné une version similaire. "Il y avait un parapet, il a dû se mettre là, se pencher, ne pas se sentir bien et tomber, estime-t-il. S’il avait voulu se suicider, il aurait laissé un mot parce qu’il aimait trop sa famille et ses filles, il aurait peut-être laissé des signes… Je ne sais pas."

C.C.