RMC Sport

Rugby: Christophe Dominici est mort tragiquement à 48 ans

L’ancien joueur du XV de France et du Stade Français, Christophe Dominici, est décédé ce mardi à l’âge de 48 ans. L’ex-ailier international a été retrouvé mort dans le parc de Saint-Cloud après avoir sauté du toit d'un bâtiment désaffecté.

La grande famille du rugby est endeuillée ce mardi après l’annonce du décès tragique de Christophe Dominici. L’ancien ailier du XV de France (65 sélections) a perdu tragiquement la vie à l’âge de 48 ans. Il a été retrouvé mort dans le parc de Saint-Cloud annonce l'AFP.

L'ancien joueur du Stade Français est monté sur le toit d'un bâtiment désaffecté du parc en début d'après-midi avant de sauter, a précisé une source policière. Selon une source judiciaire, un témoin aurait vu l'ancien joueur faire une chute de 10 mètres. Avec sa mort, le rugby français perd l’une de ses légendes et un joueur emblématique doté d’un immense palmarès.

Trois clubs en 17 ans de carrière

Malgré presque vingt ans de carrière, Christophe Dominici n’a joué que pour trois équipes différentes chez les seniors. Après deux saisons du côté de La Valette, tout près de chez lui, le Toulonnais de naissance a rejoint le RCT en 1993.

Après quatre années sur la Rade, à l’heure où le rugby passe petit à petit au monde professionnel, l’ailier a signé au Stade Français pour faire partie du superbe projet de Max Guazzini.

Cinq titres de champion avec le Stade Français

En onze années passées au Stade Français, entre 1997 et 2008, Christophe Dominici a marqué les mémoires et de nombreux essais pour l’équipe parisienne. Cheveux au vent, l’ailier a contribué à écrire les plus belles pages de l’histoire du club francilien et fait partie des légendes du Stade Français.

Protégé de Bernard Laporte et partenaire de Fabien Galthié à Paris, Christophe Dominici y a remporté cinq fois le Bouclier de Brennus en faisant partie des équipes sacrées championnes de France en 1998, 2000, 2003, 2004 et 2007.

Jamais titré en Coupe d’Europe, il avait disputé deux finales en 2001 et 2005. A la fin de sa carrière de joueur, il a même entraîné les lignes arrières du Stade Français pendant la saison 2008-2009. En 2020, Christophe Dominici avait en vain tenté d'accompagner un rachat du club de Béziers. 

Une icône chez les Bleus

La carrière de Christophe Dominici est également marquée par de nombreux exploits sous le maillot du XV de France. Lancé chez les Bleus en 1998, l’ailier défendra la tunique tricolore à 67 reprises et participera à trois éditions de la Coupe du monde (1999, 2003 et 2007).

Finaliste en 1999, il a notamment fait partie des tombeurs des All Blacks (43-31) en demi-finale du Mondial 1999. Lors de cette rencontre mythique, il a même inscrit l’essai permettant aux Bleus de passer devant la Nouvelle-Zélande au cours de la deuxième période. 

Sous le maillot du XV de France, Christophe Dominici aura remporté à quatre reprises le Tournoi des VI Nations (1998, 2004, 2006 et 2007) signant au passage deux Grands Chelems. Ce mardi, le rugby français pleure l’une de ses légendes.

dossier :

Stade Français

JGL