RMC Sport

Champions Cup: plusieurs cas de Covid au Stade Toulousain

Avant la dernière journée de Coupe d’Europe et le match face à Cardiff, le Stade Toulousain est touché par quelques cas de Covid. Le club a pris des précautions pour adapter sa semaine. Cela a son importance avec le règlement sanitaire dans la compétition.

Le champion d’Europe en titre a le plus grand mal à vivre la saison d’après, dans cette compétition, dans la plus grande quiétude. Et, comme tout le monde, reste sous la menace du Covid-19. Si lors de la première journée la victoire à Cardiff (7-39), c’est l’adversaire qui était ce jour-là décimé et présentait une équipe B (la A étant à l’isolement au retour d’un voyage en Afrique du Sud), si la 2e journée et la venue des Wasps (et un stade à guichets fermés) annulée ne rapportait finalement que deux points sur décision de l’EPCR, après la défaite chez ces mêmes Anglais ce week-end (30-22), on espère que le retour face à Cardiff samedi à Ernest Wallon (14h) validera la qualification vers les 8e de finale et renverra tout le monde vers le mois d’avril. Et qu’on passe à autre chose.

>> Le sport face au coronavirus: les infos en direct

Car ces deux dernières semaines, l’épidémie, qui avait relativement laissé tranquille les Toulousains, s’invite quelque peu. Le staff avouait avant les Wasps que les absents ne l’étaient pas tous sur simple blessure. Bref, qu’une poignée de joueurs avaient été contaminés. En début de semaine, d’autres éléments étaient détectés. Résultat, on a décidé d’adapter les entraînements, voire d’en supprimer. La conférence de presse d’avant-match, initialement prévue jeudi à la mi-journée, a été décalée à vendredi matin, dans l’attente des résultats des tests passés à J-2 de la rencontre. Car l’inquiétude est là. D’autant que parmi les joueurs infectés, certains ont été du voyage à Coventry vendredi et samedi dernier et ont donc affronté les Wasps avec leurs coéquipiers.

Dix Toulousains dans la liste des Bleus

Le but est de ne pas subir de flambée des cas. Faute de latitude au niveau du calendrier, on sait que l’instance européenne peut donner match perdu à une équipe qui présente trop de contaminés. Le Stade Toulousain n’en est évidemment pas là. Et peut même, avec son classement et cumul de points actuels (7), a priori ne pas craindre pour la qualification vers les 8es de finale si ça arrivait. Mais à Toulouse, on veut à tout prix éviter ce scénario et après trois reports de matchs à domicile (Wasps, Stade Français, Montpellier), la venue de Cardiff reste importante. Même à jauge réduite. Donc on a pris les choses en main.

Indirectement, on pensera aussi au quinze de France. Le rassemblement des Bleus en vue de préparer le premier match du Tournoi des VI Nations est prévu dimanche soir. Et dix (Baille, Mauvaka, Marchand, Flament, Cros, Jelonch, Dupont, Ntamack, Lebel, Ramos) des quarante-deux joueurs de la liste sont Toulousains et accessoirement pour la plupart des titulaires en puissance de Fabien Galthié. De quoi potentiellement perturber la mise en route du quinze de France. Sans parler du calendrier des "Rouge et Noir" qui arrive en Top 14 (six matchs à enchaîner, à commencer par la réception du Racing 92). On comprendra donc que la prudence est de mise autour des hommes d’Ugo Mola.

Wilfried Templier