RMC Sport

Champions Cup : Toulon en quarts malgré la défaite

Leigh Halfpenny

Leigh Halfpenny - AFP

Mourad Boudjellal rêvait certainement d’une meilleure performance de son équipe sur le terrain des Saracens, mais Toulon, qui s’est incliné 10-3 au terme d’une rencontre d’une rare intensité, avec notamment deux essais refusés au RCT dans les 10 premières minutes, s’est tout de même qualifié pour les quarts de finale de la Champions Cup, au bénéfice du bonus défensif.

Il avait mis indirectement la pression sur l’arbitre en amont de la rencontre, en affirmant qu’il allait être la clé du match. Mourad Boudjellal peut être satisfait, son équipe verra les quarts de finale de la compétition que le RCT a remporté à trois reprises entre 2013 et 2015. Même défait par le tenant du titre, les Saracens (10-3), au terme d’un match très intense, marqué par deux essais refusés à Toulon dans les dix premières minutes, le club varois termine parmi les trois meilleures deuxièmes de poules, au bénéfice du bonus défensif décroché en Angleterre.

A lire aussi : Toulon : la prolongation de Nonu se fait attendre

Halfpenny offre la qualification

Après deux occasions manquées d’ouvrir la marque, par Bryan Habana, soupçonné d’avoir marqué un essai en deux temps (4e), puis à cause d’un en-avant de Josua Tuisova (9e), le RCT s’en est remis à Leigh Halfpenny. L’arrière gallois a passé une pénalité de 50 mètres à la 66e minute de jeu, pour décrocher le bonus défensif de la qualification. Il répondait à Farell, qui avait ouvert le score également au pied, en première mi-temps (32e, 3-0), avant que Chris Ashton n’aplatisse en coin à l’heure de jeu.

Mené 10-0 à ce moment, Toulon peut donc remercier son numéro 15, qui envoie son équipe en quarts de finale de la compétition. Avec 16 points au compteur dans sa poule 3 et une différence favorable (+20 contre -29) par rapport à Montpellier, le RCT passe ainsi in extremis. 

A lire aussi : Toulon: Mermoz à Leicester d’ici quinze jours