RMC Sport

Coupes d’Europe de rugby: match nul pour tout le monde, la surprenante décision de l’EPCR

INFO RMC SPORT - L'EPCR a pris la décision de ne pas permettre aux matches reportés en décembre de se jouer. Il a été décidé que les sept matches en question se solderaient par un match nul. Un choix forcément mal vécu du côté des clubs français.

On n'a sans doute pas encore fini d’entendre parler de cette décision. L’EPCR, gestionnaire des coupes d’Europe de rugby, après avoir assuré que les 3e et 4e journées (prévues entre le 14 et le 23 janvier) auraient bien lieu comme prévu, a annoncé que les matches de la 2e journée ne seraient, eux, pas rejoués ! L’instance avait dû reporter sept matches au total, cinq comptant pour la Champions Cup et deux pour le Challenge européen.

Les Anglais auraient poussé pour obtenir match gagné

Les matchs de Coupe d’Europe n’ayant pas pu se disputer au mois de décembre, en raison des restrictions sanitaires et des contraintes de déplacement entre la France et le Royaume Uni, se solderont donc par un match nul. Plusieurs options étaient sur la table. Les Français étaient favorables à une reprogrammation de ces matchs début avril, ce qui aurait changé le format de la compétition avec des huitièmes de finale sur un match sec - et non des rencontres aller-retour - mais le Board de l’EPCR, réuni lundi soir, a choisi une autre solution bien différente.

Les clubs anglais auraient même, dit-on, souhaité que les représentants du Top 14 aient match perdu… Plusieurs présidents de clubs, prévenus ce mardi matin, ne cachent pas leur déception ni leur colère… Les matchs concernés sont Bath-La Rochelle, Sale-Clermont, Scarlets-UBB, Toulouse-Wasps et Stade Français Paris-Bristol en Champions Cup, ainsi que Worcester-Biarritz et London Irish-Brive en Challenge européen. Pour rappel, le Racing 92 et Montpellier, dont les adversaires (Ospreys et Leinster) avaient dû faire face à des cas de Covid-19, ont eu match gagné sur tapis vert (28-0) à la même époque.

Jean-François Paturaud