RMC Sport

Challenge européen: Toulon gagne sans briller contre Zebre, première discrète pour Kolbe

Toulon a fait le travail sans réellement convaincre en battant Zebre ce vendredi, en Challenge européen (28-14). Pour sa première toulonaise, Cheslin Kolbe n'a pas vraiment brillé.

La star sud-africaine Cheslin Kolbe, attendue, scrutée, n'a pas réellement su se mettre en évidence pour sa première avec Toulon, vainqueur en Challenge européen des Italiens de Zebre avec le bonus sans briller (28-14).

Touché à un genou avec sa sélection, l'ancien Toulousain, recruté cet été, a donc dû patienter quatre mois pour jouer avec ses nouveaux coéquipiers. Il devra également patienter pour marquer son premier essai depuis plus d'un an. La dernière fois que la "souris atomique" a aplati en club, c'était avec le Stade toulousain, contre l'Ulster (29-22), le 12 décembre 2020. Toujours en Rouge et Noir mais plus à l'est, Kolbe a livré des débuts mièvres.

"Il a besoin d'enchaîner"

Lancé à l'aile ce vendredi soir en Challenge européen contre l'équipe de Parme, il a longtemps été privé de munitions même si sur son premier ballon récupéré sous une chandelle, il a montré qu'il n'avait rien oublié de ses crochets dévastateurs en éliminant deux adversaires. Mais, jusqu'à la pause, il est resté très discret, à l'image de Toulonnais trop imprécis qui parvenaient à marquer grâce à la puissance de leurs avants. "Je l'ai trouvé propre et bon dans la communication. Ça ne se voit pas mais il communique beaucoup. Maintenant il a besoin d'enchaîner", a prévenu le capitaine Baptiste Serin.

A la mi-temps, Kolbe a ensuite glissé au centre après la sortie de Julien Hériteau, visiblement touché. "Il peut aussi nous apporter en 13", expliquait Franck Azéma en conférence de presse d"après-match. "C'est une option. Ça peut être une arme à ce poste là aussi."

Serin: "Tu sens que, dès qu'il touche le ballon, il y a le feu"

Dans une rencontre loin d'être maîtrisée par des Toulonnais peu inspirés, il n'a pas su porter seul une équipe trop brouillonne. Si Baptiste Serin a ajouté un troisième essai en jouant rapidement une pénalité près de l'en-but, Kolbe n'était jamais trouvé proche de la zone de marque. "On sent quelqu'un de sûr qui va nous apporter en consistance. Tu sens que, dès qu'il touche le ballon, il y a le feu", rassure Serin. Il a finalement terminé le match à l'aile après l'énorme tampon reçu par Aymeric Luc.

"Je suis content qu'il ait fait 80 minutes. Je m'étais dit de le faire jouer 60 minutes. Lui a dit spontanément qu'il se sentait bien. Ça montre aussi dans quel état d'esprit il veut évoluer ici. C'est un bon message envoyé. Il se sentait bien sur le terrain. C'est un joueur capable de s'adapter qui a besoin de rythme pour retrouver ses repères", ajoute le manager du RCT. Il a finalement terminé le match à l'aile après l'énorme tampon reçu par Aymeric Luc. Cheslin Kolbe et ses coéquipiers devront rapidement monter le curseur car l'Union Bordeaux-Bègles déboule dans dix jours pour un match décisif en vue du top six.

Toulon, qui retrouve des couleurs sous la houlette de son nouveau coach Franck Azéma, a besoin d'encore un peu de temps. Cheslin Kolbe aussi.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery avec AFP Journaliste RMC Sport