RMC Sport

Pool-Jones: "On a eu l'impression que le Racing faisait le concours du plaquage le plus dur"

Le Racing 92 a dominé le Munster ce dimanche, en demi-finale de Champions Cup (27-22), et défiera le Leinster en finale le 12 mai. Richard Pool-Jones et Denis Charvet ont été notamment impressionnés par la défense des Franciliens.

Pool-Jones: "Les joueurs du Munster ne voulaient plus toucher le ballon"

"Même quand il avait le ballon, le Munster était complètement stérile, analyse notre expert rugby. On avait l'impression que le Racing faisait un concours de plaquages pour voir celui qui faisait le plaquage le plus dur, le plus offensif. Ils se félicitaient à chaque plaquage, il y avait une grande détermination. Il y en a eu un de Machenaud sur O'Connor, un des meilleurs joueurs du monde, où il l'a vraiment découpé. O'Connor n'a pas existé aujourd'hui face à lui. Ils étaient tous étouffés. C'est comme si personne ne voulait toucher le ballon parce qu'ils savaient qu'ils allaient prendre un missile derrière."

Charvet: "Le Leinster est un cran au-dessus du Munster"

"Le Racing s'est imposé avec une grande maitrise sur le plan défensif, confirme Denis Charvet. Le Munster n'avait aucune solution. Même physiquement, le Munster n'a pas existé alors qu'ils mettent la barre très haut d'habitude à ce niveau-là. Dans le combat, il n'existait pas. En tout cas, ils auront une chance véritable en finale, même si je pense que le Leinster est un cran au-dessus du Munster."

RMC Sport