RMC Sport

Toulouse joue sa tête

Touché, Vincent Clerc n'est pas sûr de participer à la rencontre face à Gloucester.

Touché, Vincent Clerc n'est pas sûr de participer à la rencontre face à Gloucester. - -

Ce soir (21h, heure française), le Stade Toulousain doit réussir un exploit contre les Anglais de Gloucester pour éviter l’élimination en H-Cup. En cas de défaite du club garonnais, les Harlequins, en déplacement à Connacht, pourraient se qualifier directement pour les quarts de finale de la compétition.

C’est devenu une habitude. Le Stade Toulousain ne fait rien comme les autres. Alors que les grosses écuries continentales patientent jusqu’au printemps pour livrer des rencontres décisives, le club le plus titré d’Europe (quatre sacres), va, en plein hiver, disputer son premier match couperet de la saison. Pas le choix, les hommes de Guy Novès doivent s’imposer ce soir face aux Anglais de Gloucester pour s’assurer une place en quarts de finale. « Le défi est très compliqué, souffle le manager du Stade. Mais c’est un défi à la hauteur de nos ambitions. On veut battre les meilleurs. Et si on perd, cela voudra dire que cette année, nous n’étions pas au niveau. Mais on a envie de faire quelque chose en Angleterre. C’est LE rendez-vous de cette première partie de saison ».

Picamoles est « excité »

Pour continuer leur aventure en H-Cup et s’offrir du même coup la première place de son groupe, le club haut-garonnais pourra compter sur son prolifique ouvreur Lionel Beauxis (79 points au total !) ainsi que sur le retour du trois-quarts centre international Yannick Jauzion. Pas sûr, pour autant, que cela suffise à terrasser une équipe de Gloucester qui n’a rien à perdre en H-Cup : « Il faut se mettre dans des dispositions particulières parce que c’est un match de phase finale, assure le Toulousain Louis Picamoles. On sait qu’en cas de défaite, c’est l’élimination. On a donc préparé la semaine en ayant bien ça en tête. Le seul objectif, c’est évidemment la victoire. Ça sera donc très excitant ».

En attendant, à la veille de leur rendez-vous européen, les joueurs du Stade Toulousain ont vécu une journée pleine de rebondissements. Contraints d’évacuer leur avion à cause d’un problème de porte, les coéquipiers de Vincent Clerc, incertains pour cette sixième journée de H-Cup, ont craint le pire : « L'issue de secours vient de s'ouvrir sur un simple toucher. Souhaitez-nous bonne chance ! », s’est amusé Yannick Nyanga sur son compte twitter. Quelques minutes plus tard, les joueurs toulousains prenaient finalement leur envol pour Gloucester. Raison de ce changement d'appareil, une mauvaise blague d'un membre du club français qui a manipulé le système d’ouverture d’urgence de la porte, et qui a tout de même provoqué un dépôt de plainte de la part de Danube Wings, la compagnie aérienne slovaque, pour « destruction ou dégradation d'aéronef ». Les Toulousains gardent tout de même l’espoir que leur périple britannique s’achève dans de bien meilleures conditions.