RMC Sport

Coupe du monde: France-Angleterre en passe d'être délocalisé à cause du typhon

Menacée par le typhon Hagibis, la rencontre au sommet de la poule C entre le XV de France et celui de la Rose, samedi (10h15), pourrait bien être délocalisée au stade d’Oita, situé sur l’île de Kyushu. C’est la première fois depuis le début de la Coupe du monde qu’une rencontre est déplacée.

Dix-neuvième typhon de la saison des ouragans de l’année, le puissant Hagibis menace depuis quelques jours déjà la ‘’finale’’ pour la première place de la poule C, samedi (10h15) entre la France et l’Angleterre. Classé en catégorie 5, celui-ci a changé de trajectoire et se dirigeait mardi vers Yokohama, dans la banlieue de Tokyo (Japon), où devait initialement se tenir la rencontre entre les deux premières nations du groupe.

Le XV de France dans le ‘’Grand œil’’

Si la possibilité de voir le match être déplacé à Sapporo et son dôme couvert avait été sondée, c’est finalement le stade d’Oita et son toit rétractable, situés sur l’île de Kyushu, qui tient la corde. L’enceinte surnommée le ‘’Grand œil’’ – lorsque la toiture se referme, cela donne l’impression de paupières qui se ferment –, qui accueillera deux quarts de finale du Mondial les 19 et 20 octobre prochains, compte un réservoir de 40 000 places. Rien n'est encore officiel mais c'est la tendance la plus forte. 

Dans les rangs du XV de France, qui jouera justement à Oita son quart de finale une semaine plus tard, comme dans ceux du XV de la Rose, on attend pourtant une communication de World Rugby qui tarde à se manifester. Les Bleus, qui laisseront leur hôtel de Kumamoto aux Gallois jeudi, aimeraient être bien sûr fixés rapidement. 

Japon-Ecosse à Sapporo?

Depuis mardi et le communiqué pas franchement optimiste de l’instance suprême du rugby mondial, l’inquiétude est de mise pour les Français et les Anglais. Mais aussi pour le Japon et l’Ecosse qui doivent s’affronter dimanche, toujours à Yokohama. Là aussi, le report est imaginé, à Saporro cette fois, dans une rencontre décisive pour la qualification. 

Reste à savoir devant combien de spectateurs les matchs se dérouleraient en cas de reports. Pour les supporters, ce serait un vrai coup dur, surtout vu le coût financier d’un déplacement au Japon. Il se dit selon plusieurs diffuseurs que le match entre la France et l’Angleterre pourrait avoir lieu à huis clos! Mais là aussi, il faudra attendre pour en savoir plus.

Pour le moment, aucune rencontre n’avait été annulée ou déplacée à cause des conditions météorologiques par la Fédération internationale de l’ovalie, World Rugby. A noter que les équipes devaient être prévenues au moins 72 heures avant le match, la date butoir était donc pour ce mercredi. L’hypothèse d'assister à une annulation pure et simple de la rencontre, soit un match nul 0-0 et deux points pour les deux équipes – l’Angleterre aurait fini première de la poule, et la France deuxième –, est pour l'instant écartée.

RD avec Jean-François Paturaud (à Kumamoto)