RMC Sport

Coupe du monde: un nouveau typhon approche du Japon, France-Angleterre menacé?

La saison des typhons se poursuit au Japon et une nouvelle intempérie pourrait frapper le pays dans les prochains jours. Si bien que plusieurs rencontres de la Coupe du monde de rugby risquent d’être impactées dont le choc entre la France et l’Angleterre samedi (10h15).

Les Bleus le savaient, leur Coupe du monde au Japon pouvait être bouleversée par des conditions météorologiques fluctuantes et notamment par des orages et autres typhons. Finalement épargné après une alerte avant le match contre les Etats-Unis (33-9), le XV de France s’en est plutôt bien sorti jusque-là et a finalement obtenu sa qualification pour les quarts de finale du Mondial après sa victoire contre les Tonga (23-21) ce dimanche. Avant de s’attaquer aux matchs à élimination directe, les Tricolores doivent encore disputer samedi la première place du groupe C lors d’un choc contre l’Angleterre. A moins que…

Un risqué nommé Hagibis

Après Fazai et Mitag voici Hagibis. Ce nouveau typhon né il y a quelques jours se trouve en ce moment au-dessus des Iles Mariannes Nord dans l’Océan Pacifique. Les chasseurs de tempête sont aux anges car en quelques heures il a fortement gagné en puissance, atteignant la catégorie 5 avec des rafales à 170 nœuds (314km/h). Une accélération très rare selon plusieurs spécialistes.

Au fil des jours, son diamètre va aller en grossissant à mesure qu’il se rapprochera des côtes du Japon via une trajectoire nord-ouest. Samedi prochain, le typhon Hagibis pourrait chatouiller l’ouest de l’archipel nippon vers Honshu, Shikoku et Kyushu. A priori, il aura diminué de force de frappe mais il est encore trop tôt pour dire où et quand il touchera la terre et avec quelle puissance.

World Rugby suit la situation en direct

Mais comme pour Mitag, qui a dévié vers la Corée du Sud et n’a pas gêné France-Etats-Unis, beaucoup de scénarios restent encore envisageables. Une chose est sûre, World Rugby reste très attentif à l’évolution de la situation. "Nous suivons le typhon Hagibis, qui se développe actuellement au large de la côte sud-ouest du Japon, ont écrit les organisateurs du Mondial dans un communiqué. Les dernières modélisations de nos experts et de l'Agence météorologique japonaise indiquent que le typhon prend la direction du nord-ouest et pourrait apporter de grosses rafales de vent et de fortes pluies dans le sud du Japon les 12 et 13 octobre."

Des matchs décisifs en danger?

Le week-end prochain, plusieurs matchs décisifs en vue de la qualification sont censés avoir lieu comme Irlande-Samoa ou Japon-Ecosse. Une rencontre annulée en raison d’un typhon serait comptabilisée comme un match nul 0-0 et cela pourrait produire plusieurs scenarios à rebondissements. Prétendante à la victoire finale, l’Irlande pourrait ainsi se faire éliminer dès les poules si son duel contre les Samoa est annulé et que l’Ecosse parvient à battre la Russie et l’hôte japonais.

Autre cas de figure cette fois dans le groupe C, celui des Bleus. Si le crunch France-Angleterre prévu à Yokohama samedi (10h15) est annulé, le classement de la poule se verrait figé. Déjà qualifiés avant même cette rencontre, l’Angleterre garderait la première place et la France la deuxième. Il n’y aurait donc plus aucun calcul à effectuer pour ne pas être du côté de la Nouvelle-Zélande dans le tableau final du Mondial.

Jean-Guy Lebreton avec Morgan Maury à Tokyo