RMC Sport

Coupe du monde: les supporters français dépités par la possible annulation de France-Angleterre

Pas épargnée par les conditions météorologiques, la rencontre au sommet entre la France et l’Angleterre (samedi, 10h15) pourrait être annulée par l’instance World Rugby. Au grand dam des supporters tricolores, qui avaient pris leur billet et trépignaient d’impatience.

Victimes collatérales de la possible annulation pure et simple de la ‘’finale’’ du groupe C entre le XV de France et celui de la Rose, initialement programmée samedi à Yokohama (10h15) mais menacée par le typhon Hagibis, les supporters tricolores ne masquaient pas leur déception ce mercredi. Deux fans, venus au Japon en ‘’séjour rugby’’ pour assister aux matchs de l’équipe de France, en avaient visiblement gros sur le cœur. ‘’C’est un gros coup dur, avoue le premier. C’était le match sur lequel on avait de grandes attentes lors de notre séjour entre amis au Japon. C’est dommage, mais on ne peut pas lutter contre ces éléments-là.’’

‘’C’est une grosse déception parce qu’on attendait vraiment ce match-là, abonde le second. Après avoir fait France-USA (33-9) et France-Tonga (23-21), là, c’était vraiment l’apothéose. On finissait sur un superbe match avec deux supers équipes. Surtout que, à ce que l’on voyait, la France allait jouer avec son équipe de titulaires, donc on ne pouvait s’attendre qu’à un grand match.’’

"Les journées avançant, on savait que c’était mort…"

Si une décision définitive sera prise ce jeudi concernant l’annulation ou non de ce Crunch qui sera sans doute dans le meilleur des cas délocalisé et à huis clos dans le stade d’Oita, sur l’île de Kyushu, ce dernier ne voulait pas non plus se laisser abattre. ‘’C’est une déception, mais c’est le jeu. On va essayer de profiter autrement d’ici à la fin du séjour.’’

Alexandre, un expatrié français au pays du Soleil Levant, ne se faisait de toute façon plus trop d’illusions depuis quelques jours déjà. ‘’Ça fait deux ou trois jours que je regarde la météo toutes les trois heures, le temps que les données sur l’avancée du typhon soient mises à jour par les Japonais, explique-t-il. Mais les journées avançant, on savait que c’était mort… C’est une grosse déception, et on a un peu les boules de passer à côté du grand rendez-vous de la Coupe du monde.’’

Romain DAVEAU (@daveauromain), avec Sarah GRIFFON