RMC Sport

FFR: Jean-Claude Skrela s’en va sans amertume

Jean-Claude Skrela

Jean-Claude Skrela - AFP

Après l’élection de Bernard Laporte, Jean-Claude Skrela a été remplacé par Christophe Reigt en tant que manager de l’équipe de France à VII. L’ancien international et sélectionneur va officiellement quitter sans amertume la FFR dans quelques jours. Mais avec des regrets sportifs.

« Je m’en vais ». Dans quelques jours, Jean-Claude Skrela (67 ans) va officiellement quitter la Fédération française de rugby. Depuis 2014, l’ancien DTN occupait les fonctions de manager de l’équipe de France à VII. Mais avec l’élection de Bernard Laporte, la donne a changé. Christophe Reigt, champion de France 1991 à Bègles-Bordeaux aux côtés de Laporte, l’a officiellement remplacé à l’issue du premier comité directeur de la nouvelle équipe dirigeante.

Et à vrai dire, Skrela s’y attendait. « Les élections sont passées et c’est fini, a-t-il indiqué à RMC Sport. Je suis quelqu’un d’assez lucide. Je savais très bien que si les élections étaient perdues… » Même s’il n’a pas rencontré Bernard Laporte et Serge Simon, l’ancien soutien affiché de Pierre Camou ne veut surtout pas polémiquer. « J’aurais été déçu si mon départ ne s’était pas bien passé, mais les entretiens se sont bien déroulés. »

A lire aussi >> XV de France : Laporte explique sa décision d’arrêter d’appeler des joueurs étrangers

"Une page se tourne"

« Une page se tourne, explique l’ancien troisième ligne international (45 sélections). Une aventure se finit. » Avec évidemment des regrets sportifs ces derniers mois. « Ces regrets ne sont pas sur la durée mais ils concernent les Jeux Olympiques et la Coupe du monde. Nous n’avons pas réussi à aller en demi-finales alors que nous avions largement la place. J’ai une petite pointe de déception par rapport à ces résultats-là. On avait tout pour aller de l’autre côté et on n’y est pas allé. »

Pourquoi ? Qu’a-t-il manqué à cette équipe de France à VII pour aller plus loin, notamment à Rio ? « Il aurait peut-être fallu amener quelques joueurs différents. Il nous manque un peu de maitrise, de confiance et de qualité. Un petit truc pas énorme. En quart de finale, on a perdu contre le Japon un match que nous ne devions jamais perdre. On a joué trois fois contre eux et on a leur a mis 40 points à chaque fois… C’est pareil contre le Kenya… »

A lire aussi >> FFR: pour son premier comité directeur, Laporte a frappé fort

"Je ne vais pas rester sans rien faire"

Après avoir quitté la FFR, Jean-Claude Skrela va se reposer quelques jours puis voyager. Avant de trouver un nouveau projet. « Je ne vais pas rester sans rien faire, ce n’est pas possible », dit-il en riant. Le Columérin suivra évidemment malgré tout les prestations des hommes de Frédéric Pomarel qui, lui, devrait rester en place. « J’ai fait mon boulot, on a débriefé les Jeux après Rio et je ne connais pas le projet à VII de la nouvelle équipe. Mais ça ne me regarde plus. »

A lire aussi >> Fédération française de rugby : les chantiers de Bernard Laporte

J-F.Pa