RMC Sport

La Rochelle: Botia suspendu 4 semaines, après son expulsion en finale de Champions Cup

Exclu lors de la finale de Champions Cup perdue contre le Stade Toulousain le 22 mai dernier à Twickenham, Levani Botia a été suspendu quatre semaines. Le Fidjien pourrait donc ne pas rejouer cette saison.

Un carton rouge à la 28eme minute, pour une faute sur Maxime Médard, qui avait changé le visage de la finale de Champions Cup, finalement remportée par Toulouse face à La Rochelle. Un carton rouge qui a aussi marqué son auteur, Levani Botia, qui avait ensuite présenté ses excuses. Les conséquences disciplinaires sont désormais connues. Selon nos informations, Levani Botia est suspendu quatre semaines.

Le centre a été entendu ce mercredi matin en visio-conférence. Une sanction qui aurait pu être plus lourde au vu du règlement en vigueur: "Règle 9.13 : Un joueur ne doit pas plaquer un adversaire d'une manière dangereuse.  Selon le règlement de World Rugby, les sanctions pour jeu déloyal en infraction à la Règle 9.13 – plaquage dangereux - ont les points d'entrée suivants – degré faible : 2 semaines; degré moyen : 6 semaines; degré supérieur : de 10 à 52 semaines "

Saison déjà terminée pour Botia?

Déjà automatiquement suspendu pour le match contre Pau la semaine passée en Top 14, il manquera quatre matchs au total, dont la dernière journée de Top 14 ce week-end lors du déplacement à Clermont. En effet, selon les règlements, les "joueurs sont suspendus en partant du principe qu'une période d'une semaine va en général faire rater un match à un joueur." Quatre semaines de suspension signifient donc quatre matchs de suspension.

La saison du Fidjien sera ainsi terminée si La Rochelle est directement qualifiée pour les demi-finales du championnat. Une hypothèse possible puisqu’il ne manque qu’un point aux Maritimes pour finir aux deux premières places. En revanche, si La Rochelle doit finalement passer par les barrages la semaine prochaine, le centre fidjien purgera donc ses derniers matchs de suspension en barrage puis lors d’une éventuelle demi-finale. Il sera donc éligible pour une éventuelle finale de Top 14 pour les Maritimes le 25 juin.

Jean-François Paturaud