RMC Sport

La Rochelle: les belles retrouvailles des joueurs avec leurs supporters après l'exploit

Plusieurs centaines de supporters étaient présents aux abords du stade Marcel-Deflandre ce dimanche, pour la demi-finale de Champions Cup opposant La Rochelle au Leinster. Les fans rochelais ont pu communier avec les joueurs à l'issue de leur qualification.

"On est en finale", "Ici c'est La Rochelle"... Le contexte sanitaire n'a pas eu raison de la ferveur populaire à La Rochelle. Le club rochelais s'est qualifié ce dimanche pour la première finale de Champions Cup de son histoire, en réalisant l'exploit face au Leinster (32-23). Si la rencontre s'est disputée à huis clos, des centaines de supporters se sont rendus aux abords du stade Marcel-Deflandre.

400 supporters aux abords du stade

Ils étaient déjà nombreux pour accueillir les Maritimes avant la partie. Et les joueurs sont venus remercier les supporters de leur soutien quelques instants après le coup de sifflet final. Romain Sazy et ses partenaires se sont rendus au coeur de la foule ou presque, pour une belle communion en cette journée historique. Ils étaient environ 400 à brandir les drapeaux aux couleurs du club, avec des cornes de brume pour se faire entendre et aussi quelques fumigènes.

Rendez-vous est déjà pris le 22 mai prochain pour une finale 100% française face à Toulouse, au Stade de Twickenham. "C'est fou", lançait un supporter présent, "On va le regarder à la maison malheureusement, glissait au micro RMC Sport un autre fan de La Rochelle. C'est incroyable, un rêve pour tout le monde. Les joueurs ont livré un combat incroyable."

"C'est un aboutissement. On est toujours derrière nos écrans mais là on est venus pour les remercier parce qu'on les adore, on va gagner cette finale, on y croit", lançait déjà une supportrice, très heureuse de ce succès de son équipe. "On aime les joueurs, on est fiers d'eux", résumait un autre supporter.

"Normalement, ils ne devaient pas être là", savoure Doumayrou

Alors que les rassemblements de masse sont interdits en France en cette période de crise sanitaire, les fans rochelais n'ont pas hésité pourtant à sortir et fêter la qualification. "Ce n'est pas grave", déclaraient plusieurs supporters du club jaune et noir, avant de chanter "135 euros", en référence à l'amende risquée pour ces minutes de bonheur à l'extérieur. "On ne pouvait pas faire autrement", résumait Corinne, née à La Rochelle et soutien de la première heure.

C'est un gros défi qui attend en finale le Stade Rochelais avec Toulouse, actuel leader de Top 14 et déjà titré à quatre reprises en Champions Cup, pour six finales perdues aussi. "On savoure, on est humbles ici, prévenait déjà Thibaut, aussi présent aux abords du stade. C'est une terre de rugby, ça fait vraiment plaisr. C'est parti pour en profiter. C'est une première étape, ça fait du bien d'être reconnu en Europe, ça commence à avoir de la gueule."

La forte mobilisation a en tout cas ravi les joueurs. "Ça fait plaisir ! Mais c'est incroyable. Normalement, ils ne devaient peut-être pas être là. On a vu sur les réseaux sociaux que ça bougeait", a confié le centre Geoffrey Doumayrou, venu avec ses coéquipiers remercier les supporters. "Ils étaient là une heure et demie avant le match pour nous accueillir puis ils sont là après le match. Ils ont dû entretemps rentrer chez eux pour regarder le match. C'est incroyable et ça donne des forces ! Bravo à eux, surtout en ce moment", a-t-il ajouté.

Le 22 mai, le Stade Rochelais et Toulouse se retrouveront pour une sixième finale franco-française. La dernière en date en 2015 avait vu le sacre de Toulon face à Clermont.

GL avec Julien Richard