RMC Sport

Novès: "Je n’ai jamais pensé à démissionner"

EXCLU RMC SPORT. Au lendemain du sixième match officiel sans victoire d’affilée du XV de France (cinq défaites, un nul), le sélectionneur Guy Novès assure qu’il n’a pas l’intention de lâcher les commandes.

Guy Novès ne lâche pas. Si ses Bleus ont enregistré leur sixième match officiel d’affilée sans victoire ce samedi, un nul aux allures de fiasco face au Japon (23-23) après cinq défaites (trois en Afrique du Sud en juin, puis contre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud ce mois-ci), le sélectionneur ne compte pas démissionner.

"Non, je n’ai jamais pensé à ça, répond Guy Novès à RMC Sport à propos de la possibilité de poser sa démission. Je regrette évidemment ce qui arrive actuellement. J’ai une mission qui va durer encore deux ans. Je crois qu’il va falloir que vous le compreniez une bonne fois pour toutes. Mais visiblement, vous ne le comprenez toujours pas (rires). On est là pour tenir une barre. Ça serait quand même grave qu’à chaque fois qu’il y a des intempéries, le capitaine quitte le bateau aussi facilement."

A voir aussi >> XV de France: Picamoles écœuré par les insultes à la U Arena

Novès : "J’irai au bout de ces quatre ans"

"Je me suis lancé ce défi de quatre ans, ajoute le sélectionneur. Tant que ma direction me garde sa confiance, j’irai au bout de ces quatre ans." Et il ne craint pas une éventuelle ouverture du staff, comme Bernard Laporte l’a laissé entendre. "Il faut lui poser la question. Je n’ai pas peur de ce genre de choses. Un nid d’abeilles me ferait peur, mais pas ça. Quand je rentre chez moi, j’ai le sentiment d’avoir donné le meilleur pour offrir les moyens à l’équipe de France d’être la meilleure. Cela n’a pas été le cas hier (samedi). Je vais me poser les bonnes questions. C’est la compétition et on finira par regagner. Il y a toujours des périodes compliquées, c’est le cas aujourd’hui. Et ce n’est pas pour ça que je vais lâcher. Les joueurs attendent de moi d’avoir un vrai leader. Je vais me battre et je suis battu toute ma vie. C’est l‘éducation que j’ai reçue."

A voir aussi >> France-Japon: la U Arena a raté ses débuts (Lorenzetti a même envoyé un mail d’excuses)

Novès : "On ne peut que remonter"

Et si cette tournée catastrophique est dure à digérer, Guy Novès croit toujours à un rebond. "Aujourd’hui, je suis encore dans une forme d’abattement, explique Guy Novès. La réflexion va être très importante, avec beaucoup de téléphone avec mon staff. On va se voir pour débriefer ce mois de novembre, ce qui a qui marché, car des choses ont été intéressantes, et d’autres moins. Nous aurons aussi l’espoir de voir quelques joueurs émerger dans les deux mois à venir mais aussi les retours de certains. A partir de là, on rebondira. Vous savez, quand on est très haut, on ne peut que retomber. Ça m’est arrivé d’être très haut puis de retomber très bas. Aujourd’hui, on est très bas et on ne peut que remonter. L’équipe de France est passée, le staff aussi. Nous essaierons de rebondir ensemble."

LP avec JFP